•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’emblématique croix de East Van pourrait être déménagée

La croix la nuit, on peut lire EAST et VAN
La croix s'illumine en soirée et surplombe l'est de Vancouver. Photo: Radio-Canada

La sculpture Monument for East Vancouver, souvent appelée la croix de East Van, pourrait être déplacée, après que la Ville eut approuvé un projet de construction d'une tour de dix étages à proximité.

Le bâtiment serait situé sur le terrain adjacent à l'œuvre d'art emblématique de ce quartier de Vancouver. Le personnel municipal note, dans la demande de permis pour ce projet, que certains angles de vue seraient obstrués, mais que la croix demeurerait visible à partir plusieurs endroits clefs, dont le SkyTrain.

Le document indique également que les responsables de l’art public de Vancouver évaluent actuellement la possibilité que la sculpture soit relocalisée.

Eric Fredericksen, le directeur du programme d’art public de la Ville, précise qu’une décision à cet effet devrait être prise dans les prochains mois.

Un emblème dans le quartier

Monument for East Vancouver est une œuvre de l’artiste Ken Lum créée en 2010, en hommage aux graffitis du même genre, typiques du quartier depuis des décennies. Selon Eric Fredericksen, l’installation « est devenue un symbole et une partie intégrante du paysage urbain de Vancouver, surtout pour les habitants de l’est de la ville. »

En octobre dernier, des résidents du quartier ont fait part de leurs inquiétudes au sujet du projet de construction. Ils ont dit craindre que la tour de dix étages éclipse l’œuvre d’art. Ken Lum s’est également prononcé, soutenant que l’art public doit être protégé.

Eric Fredericksen soutient que la Ville et l’artiste étaient conscients dès le départ que le terrain adjacent à la croix serait un jour utilisé pour un projet de développement.

« Les architectes ont travaillé avec attention pour assurer que la croix demeure visible à partir de points de vue importants », assure M. Fredericksen dans un communiqué.

Le nouveau bâtiment accueillera le siège social de l’entreprise d’aliments biologiques Nature’s Path, où devraient travailler 1200 personnes.

Colombie-Britannique et Yukon

Politique municipale