•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Caucus des employés fédéraux noirs veut prendre sa place

Des intervenants parlent devant un groupe de gens assis.
Le Caucus des employés fédéraux noirs (CEFN) tient son premier symposium national mercredi. Photo: Radio-Canada / Rachel Gaulin

Le Caucus des employés fédéraux noirs (CEFN) a plaidé, mercredi, en faveur d'une plus grande représentation de ses membres au sein de la haute fonction publique, demandant au passage un coup de pouce du gouvernement du Canada.

Plusieurs employés noirs de la fonction publique vivent des épreuves difficiles et ont peu d'occasions d'avancement, selon Paule-Anny Pierre, directrice générale à Environnement et Changement climatique Canada.

Parfois, c’est une perception, mais, parfois, c’est une réalité aussi. Je pense qu’aujourd’hui, le message, c’est : "oui, on voit entend, oui on vous voit. Et puis, maintenant, quoi?", a soutenu Mme Pierre, qui animait une discussion mercredi au premier symposium du CEFN, à Ottawa.

Si le gouvernement fédéral estime qu'il y aurait entre 4000 et 5000 fonctionnaires noirs, leur nombre est incertain, puisque plusieurs évitent de s'identifier comme tels pour ne pas nuire à leurs chances d'avancement.

Défis importants pour les femmes noires

Les défis sont encore plus grands si vous êtes une femme noire dans la fonction publique, a soutenu Natasha Prudent, directrice du leadership, de la gestion du rendement et des talents à l'Agence des services frontaliers du Canada.

Des fois tu [postules], tu passes le concours, mais tu n’obtiens pas l’emploi. Puis, tu te poses la question : ''est-ce que c’est parce que je suis une femme noire?'', a souligné Mme Prudent.

On doit trouver des alliés, des personnes qui peuvent nous aider pour l’avancement.

Natasha Prudent, directrice du leadership, de la gestion du rendement et des talents, Agence des services frontaliers du Canada

Elle a mentionné qu'au cours de sa carrière, des mentors de tous les horizons l'ont aidée à avancer et qu'elle souhaite que davantage de gens agissent de la sorte.

Réseau d'entraide

Le Caucus des employés fédéraux noirs souhaite combler les lacunes qu'il constate et créer un réseau d'entraide pour permettre à tous les membres de la communauté noire de s'accomplir professionnellement.

Le caucus souhaite aussi que le gouvernement fédéral s'assure d'avoir des champions de la cause des employés noirs dans chaque ministère, comme c'est le cas pour la Francophonie et la communauté LGBTQ, par exemple.

Le groupe souhaite également s'assurer que le gouvernement respectera ses engagements envers la Décennie internationale des personnes d'ascendance africaine décrétée par l'Organisation des Nations unies. Cette décennie s'échelonne de 2015 à 2024.

Avec les informations de Josée Guérin et de Rachel Gaulin

Ottawa-Gatineau

Politique fédérale