•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un médecin de London perd sa licence pour avoir essayé d'acheter les services sexuels d'une adolescente

Une personne tape sur un clavier rétroéclairé.

L'homme a sollicité les services sexuels d'une personne qu'il croyait mineure, en avril 2012.

Photo : getty images/istockphoto / djedzura

Radio-Canada

Le Dr Harvey Christopher Hyson, chirurgien et neurologue à London en Ontario, s'est fait retirer son droit de pratique mercredi pour avoir essayé d'acheter les services sexuels d'une personne mineure en 2012.

Le Dr Hyson croyait s'adresser à une adolescente de 16 ans en répondant à l'annonce sur le site web américain Craigslist, mais le compte en ligne était en fait géré par un policier.

Il a répondu à l'annonce en ligne en utilisant son ordinateur personnel et celui du centre hospitalier universitaire Health Sciences de London. Le médecin a planifié une rencontre avec son interlocutrice et lui a offert 300 $ pour avoir des relations sexuelles et orales avec elle.

Il a été arrêté sur les lieux de leur point de rencontre, avec en poche l'argent qu'il avait promis.

Selon le procureur de l'Ordre des médecins et chirurgiens de l'Ontario, Simmy Dhamrait, il a sollicité de manière active et constante celle qu'il croyait être une jeune fille.

Le Dr Hyson a été reconnu coupable d'inconduite professionnelle et a également reçu une amende de 6000 $.

Il a plaidé non coupable, tout en évoquant son droit de porter la cause en appel.

Le neurologue travaillait aussi dans des foyers pour personnes âgées à Parkhill, Strathroy, Ailsa Craig, Sarnia et Windsor, ainsi qu'à divers endroits dans les comtés d'Essex et de Middlesex.

Windsor

Procès et poursuites