•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une caméra connectée effraie une famille avec l'annonce d'une attaque nucléaire

Une caméra de surveillance Nest, de Google, installée sur un extérieur d'un bâtiment.

Une caméra de surveillance Nest, de Google.

Photo : Getty Images / Smith Collection/Gado

Agence France-Presse

Des familles américaines, dont le mot de passe protégeant leurs caméras de sécurité connectées avait été piraté, ont récemment vu leur système de domotique connecté les avertissant d'une attaque nucléaire ou les menaçant d'enlever leur enfant.

Un couple vivant près de San Francisco, en Californie, a raconté à des médias locaux avoir connu un moment de « pure terreur »il y a quelques jours lorsque leur caméra de sécurité connectée de marque Nest, qui était installée en haut de leur téléviseur, a diffusé un message très réaliste les avertissant d'une attaque de missiles nucléaires nord-coréens.

Le couple a finalement compris qu'il s'agissait d'une farce de mauvais goût provenant de pirates qui étaient parvenus à pirater le mot de passe de leur compte Nest et à prendre le contrôle du haut-parleur de la caméra.

Des mots de passe volés sur d'autres sites

Cette filiale du géant Alphabet, qui chapeaute Google, a encouragé ses clients à renforcer la protection de leur système grâce à une authentification à deux facteurs, composée par exemple, d'un mot de passe et d'un code envoyé par texto, a-t-elle indiqué à l'AFP.

Mais « Nest n'a pas été piraté », a affirmé l'entreprise, expliquant que les incidents rapportés ces derniers mois au sujet de caméras piratées étaient dus au vol de mots de passe sur des sites internet tiers.

Selon Nest, les clients « utilisaient des mots de passe compromis, rendus piratables à cause de failles [présentes] sur d'autres sites Internet ». Parmi les autres incidents rapportés, figurent un pirate menaçant d'enlever un bébé ou un autre informant le propriétaire que ses données personnelles avaient été piratées.

Une longue vérification

Nest scrute en permanence les quantités massives de données personnelles volées et publiées sur internet à la recherche de courriels ou de mots de passe utilisés par ses clients. En cas de problème, elle les prévient de changer de mot de passe, Cependant, le processus peut être long, compte tenu de la masse de données volées en circulation.

La maison connectée est un marché en plein essor et de nombreux foyers américains disposent d'enceintes connectées, de caméras ou de encore sonnettes connectés.

Objets connectés

Techno