•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cyberharcèlement : un infirmier de l'hôpital de Gaspé radié pour 3 mois

Hôpital de Gaspé
Hôpital de Gaspé Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Un infirmier de l'hôpital de Gaspé a été radié pour avoir harcelé une patiente sur Facebook et pour avoir consulté son dossier médical pour des raisons personnelles.

Le Conseil de discipline de l'Ordre des infirmiers et infirmières du Québec a radié Martin Carbonneau pour trois mois.

Dans le texte de la décision, on peut lire que la plaignante était alors âgée de 25 ans. De santé fragile, elle devait se rendre fréquemment à l'urgence de l'hôpital de Gaspé. Elle dit avoir eu affaire à M. Carbonneau au triage, à deux reprises. Celui-ci lui a ensuite envoyé une demande d'amitié sur le réseau social, qu'elle a acceptée.

Après quelques échanges, auxquels la plaignante avait répondu poliment, elle a tenté de lui faire comprendre qu'elle ne voulait plus communiquer avec lui.

Comme les messages continuaient, elle a bloqué l'infirmier sur Facebook. Celui-ci a alors consulté son dossier médical pour obtenir son numéro de téléphone cellulaire. Il lui a envoyé par message texte un portrait d'elle qu'il avait dessiné.

Devant l'exaspération de la patiente, l'infirmier a promis de ne plus l'importuner, ce qui n'a pas empêché celle-ci de porter plainte au CISSS de la Gaspésie.

L'infirmier a plaidé coupable aux accusations et a reconnu ses erreurs. Son avocat a mentionné que M. Carbonneau ne voulait pas faire de mal à la patiente et qu'il n'y avait aucun élément de nature sexuelle dans les messages.

Les faits relatés remontent à 2016.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Harcèlement