•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nouveau guide alimentaire ouvre de belles perspectives aux agriculteurs saskatchewanais

DSC05386
Le nouveau guide alimentaire ouvre de belles perspectives aux agriculteurs saskatchewanais, selon plusieurs intervenants de la province. Photo: Radio-Canada / Martin Thibault

En mettant davantage l'accent sur les légumineuses comme source de protéines, le nouveau guide alimentaire canadien (Nouvelle fenêtre) pourrait ouvrir de nouvelles perspectives économiques aux producteurs agricoles de la province.

« C’est une bonne nouvelle », indique un producteur de légumineuses près de North Battleford, Martin Prince.

Il s’attend à ce que les changements apportés au guide alimentaire aient un effet positif sur les producteurs de légumineuses de la province, notamment en élargissant le marché national.

Selon l’Association des producteurs de légumineuses de la Saskatchewan, 86 % de la production canadienne de légumineuses est exportée.

Le professeur à l’Université Dalhousie en Nouvelle-Écosse, Sylvain Charlebois, affirme que la production canadienne de légumineuses est suffisante pour subvenir à la demande, mais le marché international reste plus intéressant.

La production des légumineuses s’est beaucoup développée en Saskatchewan surtout « parce qu’on a reconnu qu’il y avait un potentiel de marchés à l’extérieur du Canada, au Moyen-Orient », explique M. Charlebois.

Il explique que cela prend un certain temps avant qu'une augmentation de la demande de légumineuses au Canada ait un effet sur la production locale.

Réactions mi-figue mi-raisin au ministère de l’Agriculture

La Saskatchewan étant au premier rang mondial de la production de lentilles et de pois secs selon Statistique Canada, le nouveau guide alimentaire réjouit le ministère de l’Agriculture de la Saskatchewan.

« Cet aspect du guide est certainement une belle occasion pour les producteurs de légumineuses de la Saskatchewan », dit le sous-ministre de l’Agriculture de la province, Paul Johnson.

Il rappelle que les agriculteurs saskatchewanais, qui produisent près de 100 % des lentilles et 90 % des pois chiches au Canada, ont longtemps milité pour une plus grande reconnaissance de la valeur des légumineuses dans le guide.

M. Johnson indique par contre que ce guide soulève aussi quelques inquiétudes.

« Nous avons une industrie bovine importante dans cette province, et le fait que les bovins et la viande en général occupent une place moins importante dans le nouveau guide alimentaire est inquiétant pour le ministère et pour l’industrie », affirme-t-il.

Paul Johnson explique que son ministère, qui a été consulté lors de la préparation du nouveau guide, l'étudie actuellement ainsi que les autres ressources associées.

Avec les informations de Pascale Langlois

Saskatchewan

Industrie alimentaire