•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Renvoi judiciaire McEvoy : l’association Anglophone Rights ne pourra intervenir

Gros plan sur l'enseigne du palais de justice devant l'édifice.
Le palais de justice de Fredericton abrite la Cour d'appel, la Cour du Banc de la Reine et la Cour provinciale. Photo: Radio-Canada / Michel Nogue

La Cour du Banc de la Reine du Nouveau-Brunswick rejette la demande de statut d'intervenant de l'association Anglophone Rights dans le renvoi McEvoy.

L'organisme qui s’oppose au bilinguisme officiel souhaitait faire entendre ses opinions dans cette cause qui touche directement les droits linguistiques dans les services ambulanciers.

La juge Denise LeBlanc a toutefois estimé que cette association n'apportait rien au différend entre Ambulance NB et le syndicat des travailleurs paramédicaux.

La juge a aussi rappelé que le renvoi judiciaire n'était pas une occasion de réinterpréter la Loi sur les langues officielles, comme souhaitait le faire l'organisme anglophone.

En avril dernier, l'arbitre John McEvoy a conclu que les travailleurs paramédicaux devraient d'abord être embauchés selon leur ancienneté et ensuite selon leur niveau de bilinguisme.

La révision judiciaire aura lieu le 24 janvier. La juge LeBlanc déterminera alors si l'arbitre avait raison ou tort.

Avec des renseignements de Michel Corriveau

Nouveau-Brunswick

Justice