•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des trucs simples pour réduire votre facture de télécommunications

Les familles canadiennes paient cher pour leurs services de télécommunications.

Photo : getty images/istockphoto / gorodenkoff

Claire Frémont

Les Canadiens paient en moyenne 250 $ par mois pour leurs télécommunications. Les téléphones fixes et mobiles, l'Internet, le câble, les plateformes numériques, tout cela coûte très cher. Mais il est possible d'alléger ses factures. Voici quelques astuces.

Au cours des dernières décennies, les télécommunications ont explosé. Hier encore, on regardait la télévision en noir et blanc avec une antenne. Maintenant, on peut voir un nombre illimité d’émissions et de séries. Le téléphone est de moins en moins fixe et de plus en plus mobile. On possède des tablettes et des ordinateurs. On est branché à Internet.

Les plateformes mobiles, comme Netflix et TOU.TV EXTRA, sont de plus en plus populaires, et il y a une migration de la télévision traditionnelle vers le visionnement en ligne. On estime que le consommateur va s’abonner à de plus en plus de plateformes en délaissant la télé traditionnelle. Une option qui ne sera pas économique pour autant, explique Catalina Briceno, professeure en développement numérique à l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Catalina Briceno.

Catalina Briceno, professeure en développement numérique à l’UQAM

Photo : Radio-Canada / La facture

D'ici 2020, les Canadiens devraient en moyenne payer une centaine de dollars pour ce type d’abonnement en ligne.

Catalina Briceno, professeure à l’UQAM

Le reportage de la journaliste Claire Frémont et de la réalisatrice France Larocque est diffusé le mardi 29 janvier à l’émission La facture, sur ICI TÉLÉ.

Comment faire pour économiser?

La famille Meese, de Terrebonne, et la famille Vézina, de Blainville, ont toutes deux soumis leurs factures et expliqué leurs besoins à notre expert, Alain McKenna, journaliste et spécialiste en télécommunications, pour qu’il les aide à réduire leurs coûts. Une tâche qui demande une certaine discipline, mais qui est tout à fait possible.

Alain McKenna.

Alain McKenna, journaliste et spécialiste en télécommunications

Photo : Radio-Canada / La facture

Aujourd’hui, on peut vraiment décomposer la téléphonie résidentielle, la téléphonie mobile, la télévision, et l’Internet. On peut trouver divers fournisseurs indépendants et sauver de gros sous.

Alain McKenna, expert en télécommunications

La famille Meese, composée de deux parents et de quatre enfants, est abonnée chez Bell et paie 278 $ par mois, soit 3336 $ par année, pour un forfait qui comprend cinq terminaux pour cinq télévisions, le câble de base en plus de 20 chaînes additionnelles, un téléphone fixe, un cellulaire et un abonnement Internet illimité.

La famille Vézina, composée d'une mère et de ses deux enfants adolescents, fait, quant à elle, affaire avec Vidéotron pour ses deux terminaux pour les trois télévisions, le câble de base, 15 chaînes additionnelles, un téléphone fixe, trois cellulaires ainsi qu’un abonnement à Internet illimité. Pour une facture de 436 $ par mois, soit 5232 $ par année.

Voici quelques trucs pour réduire ces factures mensuelles.

1. Couper le téléphone fixe

Chez les deux familles, le téléphone fixe ne sonne pas beaucoup. « Il y a une seule personne qui m’appelle là-dessus, c’est ma mère! », s’exclame Audrey Vézina.

La mère et ses deux enfants sur le divan du salon.

La famille Vézina. De gauche à droite : Megan, Audrey et Mathieu

Photo : Radio-Canada / La facture

Selon l’expert Alain McKenna, c’est l’économie la plus facile à faire : couper le téléphone fixe et ne se servir que de son téléphone cellulaire.

Et si l’on tient à garder un téléphone fixe, on peut payer bien moins cher en le branchant à l’Internet, à l’aide d’un adaptateur ou directement au routeur, plutôt qu’à la ligne téléphonique traditionnelle. C’est ce qu’on appelle le téléphone IP. Par la suite, il faudra s’abonner à un service qui coûte bien moins cher que le service traditionnel.

2. Pour les cellulaires, évaluer les besoins

Chez les Meese, il y a un cellulaire sur la facture familiale, mais il y en a trois chez les Vézina.

Notre expert recommande de regarder en détail son forfait. Il faut regarder sa consommation, le nombre d’appels, les textos et la consommation de données. Par la suite, on peut, à partir de certains sites trouvés sur Internet, regarder quels sont les fournisseurs de cellulaires dans sa région et comparer les prix.

3. Magasiner les forfaits Internet

Nos deux familles ont des forfaits Internet illimités. Selon notre spécialiste, souvent cela n’est pas nécessaire.

Les gros fournisseurs [...] vont nous vendre le forfait qui n’est pas nécessaire pour notre consommation. 300 mégabits par seconde, c’est l’équivalent d’avoir six télés qui diffusent de la vidéo en HD en continu. C’est rare qu’on arrive à ces niveaux de consommation.

Le spécialiste Alain McKenna

Encore là, une recherche sur Internet va permettre de trouver les fournisseurs de chaque région et leurs prix.

4. Regarder la télé sur le web

Les Meese et les Vézina ont le forfait de base du câble et ont ajouté plusieurs autres chaînes à la carte. Pour économiser, il est possible de couper le câble, un mouvement très populaire actuellement.

Pour continuer à regarder la télévision quand même, il y a des options. On peut mettre une bonne vieille antenne. Selon son emplacement, on peut capter de 3 à 15 chaînes gratuitement.

On peut aussi regarder la télévision sur les sites web des chaînes de télévision. On y trouve gratuitement, en direct, ou en différé, la majorité de leurs émissions.

Certaines télévisions récentes sont déjà reliées à Internet. Sinon, pour regarder ces chaînes sur l’écran de télévision à partir du web, il suffit d’acheter une clé de diffusion qui fait le pont entre l’ordinateur ou la tablette et la télé. Ces clés coûtent entre 40 $ et 250 $.

Quelles solutions pour nos deux familles?

Après avoir analysé les besoins de nos deux familles et en restant très raisonnable dans les transformations qu’elles auraient à faire, Alain Mc Kenna leur propose quelques solutions payantes.

Les deux parents avec leurs quatre enfants, assis sur le divan du salon.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

André et Mélanie Meese en compagnie de leurs quatre enfants

Photo : Radio-Canada / La facture

À la famille Meese, il suggère de changer le téléphone fixe pour un téléphone IP. Il leur propose de changer quelques terminaux pour des clés de diffusion et de laisser tomber le cellulaire du forfait, qui est peu utilisé. Pour une économie de 1400 $ à 1500 $ par année, ce qui représente plus du tiers de leur facture annuelle. « Ce sont de beaux montants », estime Mélanie Meese.

À la famille Vézina, il suggère d’opter pour un forfait Internet plus adapté à ses besoins, de troquer un terminal pour une clé de diffusion, de changer le forfait cellulaire pour un forfait de partage de données et de remplacer le téléphone fixe par un téléphone IP. Pour une économie de 1600 $ par année, ce qui représente plus du quart de sa facture annuelle. « Pas très compliqué à faire. C’est quelque chose que je vais regarder plus attentivement », lance Audrey Vézina.

N’hésitez pas à négocier!

Négociez avec votre fournisseur de services de télécommunications. Soyez patients. Et faites-le deux ou trois fois par année. C’est souvent long, mais en général les consommateurs qui le font réduisent leurs factures de 30 $ par mois.

Consommation

Économie