•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Collision mortelle sur l'A-50 : le suspect remis en liberté sous conditions

Deux véhicules accidentés.
L'accident a fait un mort au kilomètre 171 de l'autoroute 50. (Archives) Photo: Radio-Canada / Laurie Trudel

La Sûreté du Québec (SQ) a arrêté un suspect mercredi en lien avec la mort de Vincent Labelle survenue le 7 septembre 2018 dans une collision frontale sur l'autoroute 50, dans l'est de Gatineau. L'homme a été remis en liberté sous de nombreuses conditions.

Résident de Gatineau, Mathieu Larcher-Ethier, 29 ans, a comparu au palais de justice de Gatineau, pour faire face à des accusations d’homicide involontaire, de négligence criminelle et de conduite dangereuse.

Un homme pose pour la caméra dans sa voiture. Mathieu Larcher-Ethier a été arrêté et a comparu mercredi. Photo : Facebook / Mathieu Larcher

L'accusé a été remis en liberté, mais il doit désormais se plier à de nombreuses conditions. Il lui est notamment interdit de conduire un véhicule et il doit garder la paix, faire preuve de bonne conduite et respecter un couvre-feu.

La cour lui a également ordonné de rencontrer son médecin ainsi qu'un psychologue d'ici 30 jours.

Face-à-face mortel

La collision frontale dans laquelle Mathieu Larcher-Ethier a été impliqué a fait un mort sur l'autoroute 50 à la hauteur du kilomètre 171. Une camionnette et un véhicule utilitaire sport s'étaient alors percutés de plein fouet, vers 7 h. Un des deux conducteurs, Vincent Labelle, un homme de 34 ans de L’Ange-Gardien, est mort.

Les conducteurs impliqués étaient seuls dans leurs véhicules, a rappelé la SQ dans un communiqué.

Lors de l'enquête, la Sûreté du Québec avait indiqué que le véhicule de l’homme de 29 ans avait dévié de sa voie pour une raison inconnue et aurait percuté l’autre véhicule, qui arrivait en sens inverse.

Les enquêteurs étudiaient plusieurs hypothèses, dont celle d’un geste volontaire. Aucune trace de freinage n’a été observée sur les lieux.

Avec les informations de Laurie Trudel

Ottawa-Gatineau

Procès et poursuites