•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déraillement à Saskatoon : tous les wagons ont été retirés de la route 11

Une camionnette du CN sur une route, devant des wagons de train déraillés
Le CN a déployé une flotte d’équipement lourd, incluant des semi-remorques, sur les lieux du déraillement. Photo: Radio-Canada / Samuel Desbiens
Radio-Canada

Tous les wagons impliqués dans le déraillement de train survenu mardi au nord de Saskatoon ont été retirés de l'autoroute 11, déclarent les services d'incendie de la ville.

Les cheminots du Canadien National (CN) doivent réparer le tronçon de voie ferrée endommagé le long de la route.

Le ministère de la Voirie et de l’Infrastructure devra inspecter et approuver la voie avant de rouvrir l’autoroute 11 en direction nord.

Mercredi matin, une voie de l’autoroute 11 a été rouverte à la circulation en direction sud, tandis que celle vers le nord a été déviée vers Martensville.

Une vue aérienne de wagons qui bloquent une autoroute.Le déraillement survenu mardi à Saskatoon n'a fait aucun blessé. Photo : SPS Air Support Unit

Le CN a déployé une flotte d’équipement lourd, incluant des semi-remorques, sur les lieux du déraillement. Des projecteurs et une clôture ont été installés à proximité pour créer un site de chantier de fortune.

L’adjoint du chef des pompiers de Saskatoon, Wayne Rodger, déclare ignorer le nombre exact de wagons qui devaient être dégagés de la voie.

« Tout ce que je sais, c’est qu’il y en a 30 qui ont quitté la voie ferrée. Ils étaient à peu près de tous côte à côte sur la chaussée », explique-t-il.

Wayne Rodger ajoute qu’il n’était jamais intervenu sur les lieux d’un déraillement d’une telle ampleur auparavant, et qu’il ne s’attendait pas à ce que le CN agisse aussi rapidement dans les 24 heures qui ont suivi l’accident.

Les wagons sont toujours en bordure de la route. Leur déplacement sera la prochaine priorité, une fois l’autoroute rouverte.

La solution pour que la circulation redevienne fluide comprend le remplacement des voies ferrées et la pose de gravier pour les sécuriser, explique Wayne Rodger.

Mardi soir, les enquêteurs du Bureau de la sécurité des transports (BST) sont arrivés sur les lieux du déraillement et s'affairent à recueillir de l'information.

D’après les informations de Chelsea Laskowski de CBC

Saskatchewan

Justice et faits divers