•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pénurie de marijuana légale pourrait durer des années

Pot de cannabis versé sur une table en bois.
La pénurie de marijuana pourrait durer jusqu'en 2022, selon un spécialiste Photo: iStock

La pénurie de cannabis légal risque de perdurer jusqu'en 2022 en raison notamment de la légalisation prochaine de produits comestibles dérivés, selon un spécialiste de l'industrie.

S'il ne s'agissait que des produits vendus actuellement, la pénurie durerait pendant 18 mois, affirme le président-directeur général de la compagnie de cannabis Auxly, Chuck Rifici. « Mais parce que nous avons des produits comestibles et d’autres produits qui seront disponibles en octobre, je pense que ça prendra trois ans avant que nous ayons un vrai équilibre [entre l'offre et la demande] et plus de provisions », soutient-il.

« Le marché du cannabis médicinal croît encore d’environ 5% par mois, explique M. Rifici. Nous avons environ 300 000 Canadiens qui y ont accès, ce qui cause des problèmes au système d'approvisionnement. Et de plus, les exportations de nos produits à l'international commencent à augmenter. »

L’avenir est aux produits comestibles, pense un entrepreneur

Le fondateur de l’entreprise Pacific Rim Brands, qui se spécialise dans les produits dérivés du cannabis, Kevin Letun, s’attend à ce que les produits comestibles deviennent plus populaires que la marijuana qui se fume. « Dans les 10 prochaines années, vous allez voir le cannabis qui se fume constituer peut-être seulement 10 % ou 20 % du marché », prévoit-il.

Des biscuits posés sur une table en bois, entourés de cannabis séché et de feuilles de cannabis.Les biscuits au cannabis font partie des produits dont le gouvernement fédéral a promis d'encadrer la vente d'ici octobre 2019. Photo : iStock

Il s’attend à ce que les produits comestibles aillent bien au-delà du vin ou de la bière infusée à la marijuana. « Il y a tellement d’autres possibilités pour la marijuana sur le plan médicinal, notamment en ce qui concerne l’aide pour dormir ou encore la récupération sportive due à l’inflammation ou la douleur », ajoute-t-il.

Des consultations publiques sont en cours au sujet des produits comestibles à base de cannabis. Elles doivent se terminer à la fin du mois de février. Les compagnies doivent être prêtes pour de nouvelles règles le 17 octobre prochain.

Avec des informations de Peter Armstrong, CBC News

Consommation

Société