•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Baisse du taux de décrochage scolaire en Estrie

Un adolescent écrit dans un cahier, son père à ses côtés.
Tous les jeunes n’obtiennent pas autant d'encouragements à la maison. Photo: iStock

Le taux de décrochage scolaire a diminué en Estrie pour atteindre 17,3 % en 2015-2016, des données qui diminuent année après année.

C’est un taux à la baisse. Si on recule il y a douze ans […] le taux estrien se situait à 30,2 %, a expliqué la coordonnatrice du Projet partenaires pour la réussite éducative en Estrie, Josiane Bergeron.

L’organisme visait un taux de décrochage de 18 % en Estrie d’ici 2020. C’est mission accomplie, mais il reste encore beaucoup de chemin à parcourir, estime Josiane Bergeron.

Il faut maintenir les efforts. 18 % ça représente quand même 388 jeunes en Estrie qui ont quitté les bancs d’école sans diplôme ni qualification en 2015-2016. Même si on a gravi les échelons il faut toujours viser plus haut.

Josiane Bergeron, coordonnatrice du Projet partenaires pour la réussite éducative en Estrie

Les garçons sont également moins nombreux à quitter les bancs d'école avec un taux de décrochage de 20 %, le plus bas depuis une dizaine d’année.

Historiquement en Estrie on a toujours eu un écart important entre le taux de décrochage des garçons en Estrie et le taux de décrochage des garçons au Québec. On a déjà eu des écarts de 8 % et là on est rendu à un écart de 2 %, a complété Josiane Bergeron.

Le taux de décrochage se maintient à 14 % pour les estriennes, tandis que le taux national est de 14,6 %

Estrie

Éducation