•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dépenses démesurées à Victoria : une première alerte dès 2007

Darryl Plecas, Craig James et Gary Lenz se trouvent dans un même bureau.

De gauche à droite : Darryl Plecas, Craig James et Gary Lenz.

Photo : Gregor Craigie/CBC

Radio-Canada

Il y a avait déjà eu une alerte par le passé au sujet de dépenses jugées excessives à l'Assemblée législative de Victoria.

En début de semaine, le président de l’Assemblée législative, Darryl Plecas, a dévoilé un rapport qui énumère une série de dépenses démesurées attribuées à deux hauts fonctionnaires.

Le sergent d’armes Gary Lenz et le greffier Craig James visés dans le rapport n’ont pas été accusés et nient avoir mal agi. Aucune accusation n’a encore été portée contre eux, et une enquête est en cours. L'affaire a notamment indigné des parlementaires. Or le vérificateur général de la province, John Doyle, avait soulevé des lacunes, dès 2007, dans la tenue des livres comptables à l’Assemblée législative et avait déploré l’absence de rapport annuel.

John Doyle soutenait qu’il était donc presque impossible de dire s'il manquait de l'argent.

En 2012, il n’avait pas accordé la note de passage à la gestion du budget de l’Assemblée législative, qui s’élevait à ce moment-là à 63 millions de dollars par année. Désormais, ce montant s’élève à 80 millions de dollars. « Les chiffres n’ont aucun sens et ne sont appuyés d’aucune preuve. Ce n’est pas une discussion ésotérique au sujet des règles comptables », avait-il dit.

Il avait déploré que le bureau du président de l’Assemblée législative n’ait pas adopté les recommandations sur la gestion comptable, à la suite de la vérification de 2007.

«  Terriblement frustrant  »

Le directeur général de l’organisme Integrity BC, un organisme qui souhaite restaurer la confiance du public envers les élus, Dermod Travis, estime que ces dépenses auraient pu être évitées depuis longtemps. « C’est terriblement frustrant à plusieurs égards. C’est la responsabilité des élus, mais aussi des fonctionnaires, de s’assurer que l’argent est bien dépensé », s’indigne-t-il.

Il apprécie toutefois le travail effectué par le président de l'Assemblée législative. « Il a fait son travail. Il est franchement le seul à avoir bien fait son travail », ajoute-t-il.

Darryl Plecas, qui a été élu sous la bannière libérale, a obtenu le poste de président de l’Assemblée législative quand le Nouveau Parti démocratique a pris le pouvoir. Il a été chassé de son parti par la suite.

Il était en poste depuis 18 mois quand Gary Lenz et Craig James ont été mis en congé administratif.

D'après les informations de Joan Marshall, CBC News

Colombie-Britannique et Yukon

Politique provinciale