•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les routes sont toujours glacées au Nouveau-Brunswick à l'approche d'un autre système météo

Deux hommes sur le bord de la route regardent un camion immobilisé dans la neige sur un talus.

Plusieurs véhicules dérapent sur la glace qui recouvre la Transcanadienne entre Moncton et Fredericton, mercredi, tandis que les Maritimes s'apprêtent à recevoir jeudi de la pluie verglaçante et de la pluie.

Photo : Radio-Canada / Catherine Allard

Pierre-Philippe LeBlanc

Les résidents des Maritimes doivent s'attendre à d'importantes pluies ainsi qu'à de la pluie verglaçante par endroits, jeudi, selon Environnement Canada, alors que la conduite demeure difficile au Nouveau-Brunswick après la tempête qui s'est abattue sur la région la fin de semaine dernière.

La GRC avait reçu une vingtaine d'appels concernant des sorties de route en matinée, mercredi, au Nouveau-Brunswick.

Des avertissements de pluie verglaçante prolongée sont en vigueur dans les régions du Restigouche et de Chaleur. La pluie verglaçante doit commencer à tomber dès jeudi matin, et elle sera suivie de pluie en fin de journée.

Le verglas risque de rendre les déplacements dangereux, rappelle Environnement Canada. Le verglas peut aussi endommager des arbres et causer des pannes de courant.

Les deux camions sont immobilisés sur la pente recouverte de glace

Des camions peinent mercredi matin sur une bretelle de sortie de la Transcanadienne à Salisbury, au Nouveau-Brunswick, à cause de la glace.

Photo : Radio-Canada / Catherine Allard

Des avertissements de pluie sont en vigueur pour les régions du sud-ouest du Nouveau-Brunswick. Ces dernières pourraient recevoir jusqu’à 50 mm de pluie par endroits, estime Environnement Canada.

En Nouvelle-Écosse et à l’Île-du-Prince-Édouard, la pluie devrait tomber de jeudi matin jusqu’à vendredi matin. De 20 à 40 mm de pluie sont prévus.

L’eau de pluie et la fonte des neiges entraînée par le redoux risquent de causer des inondations par endroits, souligne Environnement Canada.

Les températures maximales prévues pour jeudi varient de 5 à 9 degrés Celsius du nord au sud du Nouveau-Brunswick. Elles pourront atteindre 8 degrés à l’Île-du-Prince-Édouard et 10 degrés en Nouvelle-Écosse par endroits.

Des précautions à prendre pour réduire les risques d’inondation

L’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick conseille aux résidents de s’assurer que les bouches d’égout ne sont pas obstruées dans leur voisinage, afin de permettre l’évacuation des eaux de pluie.

C’est même important de veiller à ce que les gouttières soient installées de manière à éloigner l’eau de la maison, souligne le porte-parole Geoffrey Downey.

De l'eau recouvre une voie d'accès à un pont.

Une rue inondée près du pont A. Murray MacKay à Halifax.

Photo : CBC/Paul Palmeter

Il risque d’y avoir beaucoup d’eau sur les routes dans les régions qui seront touchées par les importantes pluies, ajoute M. Downey. Il conseille aux automobilistes de se renseigner sur les conditions routières à l’aide des sites gouvernementaux 511 avant de sortir, et d’être attentifs et de ralentir sur la route.

Routes glissantes au Nouveau-Brunswick

Les conditions routières demeurent difficiles par endroits au Nouveau-Brunswick, mercredi, à la suite de la tempête de neige et de pluie de dimanche dernier.

Une voiture progresse sur la route glacée

La Transcadienne est toujours recouverte de glace par endroits entre Moncton et Fredericton, mercredi matin, et les véhicules y circulent lentement.

Photo : Radio-Canada / Catherine Allard

Les déplacements ne sont toujours pas recommandés sur la Transcanadienne entre Moncton et Fredericton et sur la route 1 entre Moncton et Saint-Jean.

La Transcanadienne en direction ouest a d’ailleurs été momentanément fermée à Havelock durant la matinée, indique la Gendarmerie royale du Canada. Les deux voies sont maintenant rouvertes.

Les véhicules circulent lentement dans ce secteur mercredi matin. Plusieurs ont dérapé sur la glace et ont abouti hors de la route.

Avec des renseignements de Catherine Allard et de Margaud Castadère

Nouveau-Brunswick

Conditions météorologiques