•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nouveau Guide alimentaire canadien préoccupe les producteurs de bœuf en Alberta

Des vaches dans un pâturage d'herbes sèches

Les Canadiens sont toujours très attachés à la viande, mais ils l'éliminent de plus en plus de leur alimentation.

Photo : Radio-Canada / Tiphanie Roquette

Radio-Canada

L'Association des producteurs de boeuf en Alberta craint que les recommandations du nouveau Guide alimentaire présentées mardi par Santé Canada découragent les Canadiens à consommer de la viande.

Les groupes alimentaires « lait et substituts » et « viandes et substituts » n'ont plus leur place dans la nouvelle version du Guide alimentaire canadien.

Dorénavant, les produits laitiers, la viande, les lentilles et le tofu font notamment partie d'une même catégorie soit celle des « aliments protéinés ».

Le responsable des relations gouvernementales au sein de l'Association des producteurs de bœuf de l'Alberta, Tom Lynch-Staunton, s'inquiète du message que cela envoie, d'autant plus que Santé Canada recommande aux Canadiens de privilégier les aliments protéinés d'origine végétale dans leur menu.

« Nous sommes sceptiques quant au fait que les aliments protéinés à base végétale sont meilleurs que ceux à base animale », a déclaré Tom Lynch-Staunton à l'émission de radio Edmonton AM mardi.

Est-ce qu'une portion de tofu est plus nutritive qu'une portion de bœuf? Il y a différentes opinions. Ça dépend avec quels autres aliments on les mange.

Tom Lynch-Staunton de l'Association des producteurs de bœuf de l'Alberta

Selon lui, Santé Canada ignore les bienfaits de manger de la viande rouge dans ses recommandations. « Ce que nous savons, c'est que dans une portion de bœuf il y a plein de nutriments. Tu n'as pas besoin d'en manger beaucoup pour les obtenir », précise Tom Lynch-Staunton.

Il reconnaît toutefois que, comme des études l'ont prouvé, manger de la viande rouge et des gras saturés en grande quantité peut causer des problèmes cardiaques.

« Assurez-vous de ne pas en manger trop », conseille-t-il. Néanmoins, il a indiqué qu'il trouverait « malheureux » que les Canadiens comprennent, à la lecture du guide, qu'il faut éliminer la viande rouge de leur menu.

Image d'une assiette avec des aliments variés.

Le nouveau guide alimentaire canadien ne recommande plus de boire chaque jour du lait et privilégie les aliments d'origine végétale.

Photo : Santé Canada

À l'inverse, l'Association canadienne des médecins pour l'environnement (ACME) félicite Santé Canada. « Ce guide améliorera la santé des gens et, en même temps, celle de la planète », a indiqué dans un communiqué la directrice générale de l'ACME, Kim Perrotta.

En augmentant graduellement la proportion des produits végétaux dans notre assiette, nous allons réduire notre impact sur la planète.

Kim Perrotta, directrice générale de l'ACME

Alberta

Alimentation