•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début de grands chantiers à Matane

L'hôtel de ville de Matane sous la neige.
L'hôtel de ville de Matane. Photo: Radio-Canada / Jean-François Deschênes
Joane Bérubé

Le conseil municipal de Matane a adopté lundi soir plusieurs règlements d'emprunt pour un total de 32 millions $. Cet argent, dont environ la moitié sera remboursée par divers programmes gouvernementaux, servira à lancer d'importants chantiers au cours des prochains mois.

Le projet le plus important est sans conteste celui de la construction d’un nouveau complexe aquatique pour lequel la ville a obtenu une subvention du gouvernement du Québec de 7,5 millions $, mais qui en coûtera 10 millions de plus.

La Ville souhaite obtenir une aide financière du gouvernement fédéral, mais n’a pas le choix d’engager les travaux dès maintenant en raison de la désuétude des installations actuelles.

Les conseillers ont donc approuvé un règlement d’emprunt de 17,3 millions $.

Les fonds serviront dans un premier temps à préparer les plans et devis pour le futur appel d’offres.

Matane devra aussi débourser 4,7 millions $ pour refaire le réseau d’aqueduc de la rue Saint-Rédempteur qui mène au cégep et à la piscine.

Ces travaux, explique le maire suppléant et conseiller du district no 6, Steve Girard, s’imposaient, entre autres, en raison de la construction du futur complexe aquatique dans le secteur.

On a un manque d’eau. Rendu à la piscine, on a un débit extrêmement faible, précise le conseiller.

Selon M. Girard, les installations d’aqueduc dans le secteur datent des années 50 et ne suffisent plus à combler les besoins.

La réfection de la rue s’effectuera à partir de l’intersection de la rue Boucher jusqu’au cégep.

La Ville en profitera pour installer de nouveaux lampadaires.

Ceux qui sont en place actuellement ont atteint leur fin de vie utile.

La Ville de Matane demandera à Québec de financer 50 % des travaux dans le cadre du Programme d’infrastructures Québec-Municipalités.

Matane lancera aussi sous peu les travaux de réfection de son aéroport.

Un règlement d’emprunt a aussi été entériné pour payer les travaux évalués à 7,5 millions $.

La Ville a reçu une subvention couvrant 75 % du coût des travaux.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Affaires municipales