•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La dette de l’aéroport de Winnipeg a presque triplé en neuf ans

Des kiosques achalandés à l'aéroport James Armstrong Richardson de Winnipeg

L'aéroport international James Armstrong Richardson de Winnipeg

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les travaux de modernisation et la création d'un nouveau terminal inauguré en 2011 ont creusé la dette à long terme de l'aéroport international James Armstrong Richardson de Winnipeg.

Cette dette est ainsi passée de 256 millions de dollars en 2008 à 728 millions de dollars fin 2017, selon les derniers chiffres de l'Autorité aéroportuaire de Winnipeg.

Le financement de ces investissements présente un avantage pour Tyler MacAffe, vice-président de l'Autorité aéroportuaire.

« L’aéroport est devenu une réelle source de fierté pour la communauté », dit-il en soutenant qu’il existe un coût associé à ce sentiment et que désormais cet aspect financier est abordé de front.

Un homme se tient debout dans l'aérogare de Winnipeg tandis que des passagers récupèrent leurs valises à l'arrière-plan.

Tyler MacAffe, vice-président de l’autorité aéroportuaire de Winnipeg

Photo : Radio-Canada / Warren Kay/CBC

D'après lui, l’objectif est de diminuer le montant de la dette en évitant une augmentation marquée des frais aéroportuaires.

Il ne regarde pas le montant de la dette comme étant problématique.

Nous gérons l’aéroport de manière très prudente sur le plan financier. Nous avons décidé d’investir dans un nouvel aéroport et nous en avons vu les avantages.

Tyler MacAffe, vice-président de l’Autorité aéroportuaire de Winnipeg

Pour Tyler MacAffe, il s’agit avant tout d’un investissement à long terme : « Nous voyons les transporteurs arriver et le trafic s’accroître. »

Il rappelle que le nombre de passagers a augmenté de près d’un million comparativement à 2012.

Au total, pour l’année 2018, 4,5 millions de passagers sont passés par l’aéroport, soit 200 000 voyageurs de plus que l'année précédente.

Tyller MacAffe attribue cette augmentation à l’ajout de nouvelles destinations avec des vols directs pour Miami ou Tampa, en Floride. Ces trajets sont assurés par Flair, un nouveau transporteur.

Manitoba

Infrastructures