•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 12 000 incidents et accidents déclarés dans les établissements de santé de l'Abitibi-Témiscamingue

Une femme en chaise roulante

La plupart des incidents et accidents ont lieu dans les hôpitaux ou les CHSLD. (archives)

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Jean-Marc Belzile

Plus de 12 000 incidents et accidents touchant les patients ont été déclarés dans les établissements de santé de l'Abitibi-Témiscamingue en 2017-2018.

C'est ce qui ressort du rapport sur les incidents et accidents survenus lors de la prestation de soins de santé et de services sociaux au Québec, dévoilé récemment par le gouvernement.

Les hôpitaux et les CHSLD sont les deux endroits où ces événements sont les plus fréquents, avec plus de 5000 cas répertoriés chacun.

Les événements les plus courants concernent des chutes et des erreurs liées à la médication, avec respectivement 3649 et 3945 cas.

239 cas d'abus, harcèlement ou agression ont aussi été répertoriés.

Selon la directrice de la qualité, évaluation, performance et éthique au Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue, Maggy Vallières, il s'agit de chiffres qui sont similaires à l'an dernier.

On encourage vraiment la déclaration des événements, donc pour moi ce ne serait pas surprenant de voir une petite augmentation, ou s'il y a une diminution, il faut voir ce qui s'est passé et dans quel secteur. On encourage vraiment la déclaration des événements, parce que si on le sait, ça va nous permettre de mettre en place des mesures, c'est ça qui est visé, indique-t-elle.

Prévenir le risque

Selon Maggy Vallières, chaque événement déclaré est ensuite analysé afin d'identifier des mesures pour prévenir le risque.

Des fois, le risque est prévisible, donc on essaie de mettre en place des mesures qui vont prévenir, parfois ça se pourrait que ce soit plus difficile à prévoir, alors dans ces cas il y a d'autres types de mesures. C'est vraiment les cliniciens et les équipes de soins qui sont les meilleures personnes qui peuvent nous aider à identifier des choses qu'ils pourraient prévenir, précise-t-elle.

Abitibi–Témiscamingue

Établissement de santé