•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première femme autochtone nommée dans la catégorie « meilleure actrice » aux Oscars

L'actrice autochtone Yalitza Aparicio incarne le premier rôle dans le film Roma d'Alfonso Cuarón.

L'actrice autochtone Yalitza Aparicio incarne le premier rôle dans le film Roma d'Alfonso Cuarón.

Photo : Fournie par Netflix

Yessica Chavez

La liste des finalistes en vue de la 91e cérémonie des Oscars n'a peut-être pas suscité beaucoup de surprise, mais elle a marqué l'histoire : c'est la première fois qu'une femme autochtone est nommée dans la catégorie « meilleure actrice ».

Yalitza Aparicio a séduit l’industrie avec son interprétation de Cleodegaria « Cleo » Gutiérrez dans le film Roma, qui raconte l’histoire d’une travailleuse domestique dans les années 1970 au Mexique.

L’actrice mexicaine se mesurera à Lady Gaga, Glenn Close, Olivia Colman et Melissa McCarthy pour la statuette de la meilleure actrice.

Il s’agit d’une première apparition à l’écran pour celle dont le père fait partie du peuple Mixtèque et la mère provient du groupe ethnique Triquis, dans l’État d'Oaxaca, au Mexique. La jeune femme de 25 ans venait tout juste de terminer ses études en enseignement quand elle a décidé d’auditionner pour ce rôle.

Je briserais le stéréotype selon lequel, parce qu’on est autochtone, on ne peut pas faire certaines choses en raison de la couleur de notre peau.

Yalitza Aparicio, actrice

Dans une entrevue au quotidien New York Times, plus tôt cette année, Yalitza Aparicio a déclaré vouloir créer une nouvelle réalité pour les femmes autochtones dans son pays natal.

« Recevoir une nomination de cette importance pourrait briser tellement d'idées préconçues. Ça ouvrirait des portes à d'autres personnes, à tout le monde, et ça renforcerait nos convictions qu'on peut faire ce type de choses maintenant », a-t-elle répondu à l’idée d’être nommée aux Oscars.

Un film prisé

Roma semble avoir conquis l’Académie des arts et sciences du cinéma qui remet les prestigieuses statuettes. Avec dix nominations, il s’agit du premier film en langue espagnole qui se faufile dans la catégorie de meilleur film.

Par ailleurs, Alfonso Cuaron figure aussi parmi les finalistes du meilleur réalisateur pour ce film qui relate l’histoire de son enfance et les souvenirs qu'il conserve de sa nounou.

Le réalisateur mexicain posant devant les caméras avec deux prix Golden Globe dans les mains.

Le réalisateur mexicain Alfonso Cuaron

Photo : AFP/Getty Images / Mark Ralston

Tour du chapeau canadien

Trois courts métrages canadiens font aussi partie de la liste des finalistes des Oscars.

Il s'agit des films Marguerite, de Marianne Farley, Fauve, de Jérémy Comte, et du film d'animation Animal Behaviour (Zoothérapie), du duo oscarisé David Fine et Alison Snowden.

La cérémonie de remise des prix aura lieu le 24 février prochain au Dolby Theatre de Los Angeles.

Arts