•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dellen Millard fait appel de sa condamnation pour le meurtre de son père

Croquis du procès.
Dellen Millard, lors du procès pour le meurtre de son père. À sa droite, son avocat Ravin Pillay et la juge Maureen Forestell. Photo: Pam Davies
La Presse canadienne

Le triple meurtrier Dellen Millard fait appel du verdict de culpabilité et de la sentence pour le meurtre de son père Wayne Millard, le dirigeant de la défunte entreprise d'aviation MillardAir de Waterloo.

En 2012, la mort du dirigeant de l'entreprise d'aviation MillardAir, Wayne Millard, avait d'abord été qualifiée de suicide.

En décembre, la juge Maureen Forestell a condamné le journaliste de 33 ans à sa troisième peine de prison à vie, ce qui signifie que Dellen Millard
passera 75 ans en prison avant de pouvoir présenter une demande de libération conditionnelle.

Deux jours après avoir été condamné, Dellen Millard a fait appel, contestant les conclusions de la juge.

Le verdict est déraisonnable, écrit Dellen Millard dans le document daté du 20 décembre. La sentence est inconstitutionnelle.

L'homme de 33 ans a aussi été condamné pour les meurtres de Tim Bosma et de Laura Babcock.

Dellen Millard avait plaidé non coupable du meurtre de son père. Il fait également appel de ses condamnations pour les meurtres de Tim
Bosma, de Hamilton, un parfait étranger, et de Laura Babcock, de Toronto, une ex-petite amie.

Toronto

Procès et poursuites