•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La petite histoire du grand guerrier

David Beaudoin dans son costume "Steampunk".

David Beaudoin attend les directives du réalisateur.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Pour cette performance éclair, David Beaudoin s'est donné le défi de combiner deux passions étonnamment différentes : les échasses et le fromage. Inspiré par ces deux éléments, il a créé en quelques heures une histoire fantaisiste, inspirée d'épreuves personnelles. Résultat : une métaphore à la « steampunk » dans un univers surréel.

Voyez le court métrage précédé du commentaire de David Beaudoin.

Petite histoire pour grand guerrier

À 25 ans, David décide de quitter le Québec et de s’établir en permanence dans la vallée d’Okanagan, en Colombie-Britannique. Il y démarre une entreprise de distribution de fromages canadiens, un produit qui le passionne. Au même moment, il découvre la troupe Kinshira, qui fait du théâtre de feu.

David Beaudoin en toxedo blanc distribue des fromages en marchant sur des échasses.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

David Beaudoin en tournage pour la série performances éclair.

Photo : Radio-Canada / Pierre Beaudoin

« J’ai voulu embarquer dans Kinshira depuis le premier show que j’ai vu. Je fais de la visualisation, alors je me suis imaginé dans le groupe, et trois ans plus tard, ils m’ont invité à en faire partie. »

— Une citation de  David Beaudoin

Pour réaliser le projet avec David, une équipe de Radio-Canada se rend à Kelowna pour la journée. C’est un travail d’équipe acharné pour tourner sur trois plateaux en huit heures.

David Beaudoin sur ses échasses en conversation avec le réalisateur au bord du lac Okanagan. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le réalisateur discute avec David Beaudoin.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

Le scénario, qui a évolué tout au long du tournage et même au montage, reflète la philosophie de vie de David.

« Le théâtre, c’est une belle avenue pour jouer des personnages autres que soi-même, mais dans la réalité, il faut être vrai à ses valeurs et convictions. On peut être un leader en devenant la meilleure version de soi. C’est une notion importante que je veux inculquer à mes enfants. »

— Une citation de  David Beaudoin
David prépare une assiette de fromages pour le tournage du court métrage.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Même l’assiette de fromages doit être parfaite.

Photo : Radio-Canada / Pierre Beaudoin

Ce court métrage a été un moment enrichissant pour David, mais aussi pour l’équipe de l’atelier culturel, car ce n’est pas tous les jours qu’on fait de la fiction dans les régions de l’Ouest.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !