•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Demain, la Forêt : faire oeuvre utile selon Martin Bureau

Tirée en 50 exemplaires, la toute première lithographie de l'artiste Martin Bureau servira à amasser des fonds pour le projet Demain, la forêt.  Un homme, aux bras croisés, pose à côté d'une oeuvre accrochée au mur.
Tirée en 50 exemplaires, la toute première lithographie de l'artiste Martin Bureau servira à amasser des fonds pour le projet Demain, la forêt. Photo: Radio-Canada / Anne-Josée Cameron
Anne-Josée Cameron

L'artiste multidisciplinaire Martin Bureau participe au projet Demain, la forêt qui a pour but le verdissement de la ville de Québec, en offrant à l'organisation sa toute première lithographie tirée à 50 exemplaires.

Le peintre et documentariste a été approché par la fondation des Cowboys Fringants, notamment son ami et bassiste Jérôme Dupras, afin de s'engager dans un projet vert.

« Jérôme est prof à l'Université d'Ottawa en économie de l'environnement et il chapeaute des projets de recherche qui ont pour but de reverdir les territoires urbains et il y a un partenariat avec la ville de Québec dans le cadre du projet Demain, la forêt », explique Martin Bureau.

Ce dernier a alors décidé de créer une oeuvre originale tirée à 50 exemplaires et de destiner une partie des ventes au reboisement de la ville de Québec.

Le créateur se dit heureux de participer à un projet ayant une application concrète.

On dit souvent que je suis un artiste engagé, mais je suis très critique face à cette idée-là, parce que souvent, je fais des tableaux et ils se retrouvent en galerie, dans une tour dorée. Là, il y a une application réelle de l'art engagé, dans la société.

Martin Bureau, artiste multidisciplinaire

Une première expérience en lithographie

S'étant engagé à créer une oeuvre originale et en plusieurs exemplaires, Martin Bureau s'est tourné vers la lithographie, une technique plutôt complexe, et qu'il n'avait jamais expérimentée.

Il est alors allé demander conseil au centre spécialisé en production d'estampes Engramme où il a été jumelé avec la lithographe Julie Bellavance.

« Elle m'a accompagné dans tout le processus, dit l'artiste. J'ai réalisé les étapes de création et Julie, les étapes techniques. »

Martin Bureau, Anthropocène 13, 2018, Lithographie, 46 x 53 cm, Édition de 50, 900$ (encadrée, avant taxes). On y aperçoit une Montagne russe aux pieds des montagnes, dans la forêt.Martin Bureau, Anthropocène 13, 2018, Lithographie, 46 x 53 cm, Édition de 50 Photo : Gracieuseté de la Galerie 3

L'apprenti-lithographe a été impressionné par la lenteur du processus.

« Entre faire des films avec la technologie d'aujourd'hui et faire de la litho avec des outils ancestraux, il y a une méchante différence. C'est long », dit-il en riant.

« J'ai été content de l'apprendre, parce que je n'en avais pas vraiment fait. Là, de comprendre comment ça fonctionne, c'est ça qui a été le plus intéressant, mais est-ce que j'en referais? Pas certain! », ajoute-t-il.

Sa lithographie, intitulée Anthropocène, peut-être vue ou achetée à la Galerie 3.

À propos de Demain la forêt
Le programme Demain la forêt est une initiative présentée par la Fondation Cowboys Fringants, gérée par le Jour de la Terre, en collaboration avec la Fondation David Suzuki et La Tribu. Ce programme impliquant de nombreuses communautés et artistes développe une approche de plantation d’arbres basée sur la science à l’échelle du Québec, pour semer le Québec en santé de demain.

Québec

Arts visuels