•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jérémy Comte en nomination aux Oscars

Jérémy Comte avec son prix remporté à Sundance.

Jérémy Comte avec son prix remporté à Sundance

Photo : Facebook

Geneviève Proulx

C'est officiel : le Sherbrookois Jérémy Comte sera de la 91e cérémonie des Oscars. Son court métrage intitulé Fauve se retrouve en nomination dans la catégorie du meilleur court métrage de fiction.

Les nominations officielles ont été dévoilées mardi matin en direct de Los Angeles par Kumail Nanjiani and Tracee Ellis Ross.

La productrice Maria Gracia Turgeon, une autre Sherbrookoise, se retrouve par le fait même aussi en nomination.

Fauve raconte les jeux de pouvoir malsains entre deux garçons sur le site de la mine à ciel ouvert de Thetford Mines. Il compte dans sa distribution Félix Grenier, Alexandre Perreault et Louise Bombardier.

Depuis sa sortie, le court métrage de 16 minutes a récolté plus de 40 récompenses à travers le monde, dont le Prix du jury à Sundance. Il a également été projeté dans plus de 80 festivals, dont celui de Toronto.

J'ai de la misère à y croire encore. Je suis dépassé par tout ça. On s'est mis à crier et à sauter de joie! a raconté le réalisateur peu de temps après avoir appris la bonne nouvelle.

Les films en nomination aux Oscars dans la catégorie meilleur court-métrage de fiction

Jérémy Comte est en nomination aux Oscars pour son film Fauve

Photo : YouTube

C'est tellement un rêve qui se réalise! Depuis que je suis tout petit, c'est un peu en arrière de ma tête. C'est un rêve d'enfance de se retrouver là.

Jérémy Comte, réalisateur de Fauve

Fauve est né d’un rêve récurrent que j’avais quand j’étais petit et durant cette même période, mon désir de faire du cinéma s’est enraciné. J’ai l’impression que tout vient de faire un full circle. Je suis profondément ému et fier de mon équipe, qui a travaillé tellement fort ensemble pour en arriver jusque là. Rien de tout ça n’aurait été possible sans eux, a ajouté le réalisateur de 28 ans.

Jérémy Comte entend s'envoler pour Los Angeles afin de faire la promotion de son film auprès des membres de l'Académie.

Un autre court métrage canadien se retrouve aussi en nomination. Il s'agit de Marguerite, de Marianne Farley.

C’est la première fois de l’histoire que deux films québécois se retrouvent sur la liste des cinq meilleurs courts métrages de l’année.

Le grand gala aura lieu le 24 février prochain à Hollywood. La 91e cérémonie des Oscars pourrait bien se dérouler sans maître de cérémonie.

Estrie

Cinéma