•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Brampton dit oui aux magasins de cannabis

Un homme en complet bleu regarde devant lui, assis derrière un écran d'ordinateur.
Le maire de Brampton, Patrick Brown Photo: CBC

Les conseillers municipaux de Brampton, en banlieue de Toronto, ont voté lundi soir en faveur (8 élus contre 3) de l'ouverture de points de vente de marijuana privés sur le territoire de la ville.

Les élus ont pris cette décision à la suite d'une rencontre parfois houleuse qui a duré trois heures.

Le maire Patrick Brown, qui avait incité ses collègues à voter oui, se dit fier de la maturité de notre conseil municipal qui a analysé tous les aspects de la question.

Il a ajouté ceci : Le débat a été difficile pour notre ville. Je crois que Brampton a pris la bonne décision.

Alors que Toronto a dit oui aux magasins de cannabis, nombre de municipalité de la banlieue torontoise, y compris Mississauga et Markham, avaient refusé de participer à la loterie provinciale visant à sélectionner les 25 premiers exploitants de boutiques privées.

Le gouvernement de Doug Ford avait donné jusqu'au 22 janvier à chaque municipalité pour décider si elle voulait ou pas d'un magasin de pot sur son territoire.

Les 25 premiers points de vente doivent ouvrir le 1er avril (5 magasins à Toronto, 6 dans le Grand Toronto, 5 dans l'Est de l'Ontario, 7 dans la région de Hamilton-Niagara-Sud-Ouest, 2 dans le Nord).

Toronto

Politique municipale