•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un incendie détruit un immeuble de Beauport

Au moins une cinquantaine de pompiers combattent les flammes par temps froid.

Au moins une cinquantaine de pompiers combattent les flammes par temps froid.

Photo : Radio-Canada / Nahila Bendali Amor

Alain Rochefort

Un immeuble résidentiel du quartier Montmorency a été la proie des flammes durant plusieurs heures, mardi, à Beauport. Jusqu'à 2800 résidents du secteur ont été privés de courant sous un froid intense.

Le feu a éclaté un peu avant 6 h au deuxième étage d'un bâtiment situé au 494 de la 113e Rue.

Une dizaine de pompiers étaient toujours sur place en fin d'après-midi. Une pelle mécanique a été envoyée sur place pour démolir une partie du bâtiment.

Interruption de courant

Les sapeurs ont dû demander à Hydro-Québec d'interrompre le courant dans le secteur de Montmorency pour les aider.

Au plus fort de l'incendie, environ 2800 abonnés n'avaient plus d'électricité.

Le courant est rétabli progressivement dans le secteur, sauf pour les résidences à proximité du brasier. Vers 14 h 30, ils étaient toujours 420 privés d'électricité.

Centre d'hébergement temporaire

Un centre d'hébergement temporaire a été aménagé au Centre de loisirs Monseigneur-De Laval, à Beauport.

« On invite les gens qui n'ont plus d'électricité à s'y rendre pour se réchauffer », insiste le porte-parole des pompiers de Québec, Bill Noonan.

Le froid complique la tâche

Le froid complique d'ailleurs la tâche des pompiers.

Un autobus du RTC a été dépêché sur place, notamment pour permettre aux pompiers de se réchauffer. La température ressentie était de -32 mardi matin.

En période de grand froid, les pompiers se relayent à tour de rôle.

Bill Noonan, porte-parole des pompiers de Québec

Rénovations

Les différentes rénovations de l'immeuble centenaire compliquent également leur travail.

« C'est un incendie qui couvre à travers les vitres de la construction. Il y a toujours présence de flammes dans l'entretoit du bâtiment », souligne Bill Noonan.

Les sapeurs ont également eu de la difficulté à ouvrir le toit pour combattre les flammes en raison de la neige abondante qui s'y trouve. Il est tombé 23 centimètres dans la grande région de Québec lors de la tempête hivernale qui a sévi dimanche.

Résidents évacués

Trois résidents de l'immeuble ont été évacués dès le début de l'incendie. Deux d'entre eux ont été incommodés par la fumée. Ils ont été transportés dans un centre hospitalier.

Ils sont tous pris en charge par la Croix-Rouge.

L'incendie s'est déclaré un peu avant 6 h.

L'incendie s'est déclaré un peu avant 6h.

Photo : Radio-Canada / Nahila Bendali Amor

Perte totale

L'immeuble risque d'être une perte totale.

Un salon de coiffure se trouve au rez-de-chaussée. Il s'agit d'une entreprise familiale qui existe depuis un demi-siècle.

Éric Leclerc est le fils du propriétaire de l'immeuble et du salon de coiffure. Il mentionne que le propriétaire a l'intention de reconstruire.

« Il y avait quatre travailleurs autonomes, quatre coiffeuses. Pour l'instant, on va essayer de réaménager à un autre endroit [pour qu'elles travaillent] », explique M. Leclerc.

On va essayer de trouver un plan B, on va essayer de reconstruire. Il faut regarder en avant.

Éric Leclerc, fils du propriétaire de l'immeuble

Le bâtiment a été construit en 1900. Les résidents occupent l'étage supérieur.

Avec les informations de Nahila Bendali

Incendie

Justice et faits divers