•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un important projet hôtelier pourrait voir le jour près du CHUS-Fleurimont

Cette carte, présente dans un document de Destination Sherbrooke, identifie le lieu où serait construit l'hôtel.

Cette carte, présente dans un document de Destination Sherbrooke, identifie le lieu où serait construit l'hôtel.

Photo : Destination Sherbrooke

Louis-Philippe Bourdeau

Pour la première fois, le projet de construction d'un important projet hôtelier sur la 12e Avenue à Sherbrooke a été mis sur la table, lundi soir au conseil municipal.

Le Groupe Laroche prévoit la construction d'un bâtiment de quatre étages qui serait adjacent à son pôle commercial Quartier Santé. L'établissement comporterait 84 chambres, une piscine et une salle de réunion.

D'ailleurs, une demande d'amendement au règlement de zonage a été présentée par les élus en vue de la réalisation du projet.

La chaîne hôtelière Imperia serait exploitant de l'établissement, selon des documents de Destination Sherbrooke. L'organisme, à l'instar de Commerce Sherbrooke, soutient le projet.

Principalement touristique, le projet a le potentiel de développer un écosystème de commerces de proximité plus complet grâce au flot de touristes, peut-on lire dans un document produit pas Destination Sherbrooke pour évaluer la pertinence du projet.

Comme l'hôtel se situerait près du parc scientifique de Sherbrooke, l'organisme estime que l'hôtel pourrait attirer autant les touristes que les professionnels de passage dans la région ou encore les patients du CHUS-Fleurimont.

Pour soutenir son projet, le Groupe Laroche s'appuie sur deux études de marché datant de 2010 et 2016. Ces études concluent que le marché sherbrookois serait en mesure d'absorber un nouvel établissement hôtelier de taille moyenne.

Le secteur serait aussi moins bien desservi en hébergement que d'autres arrondissements de Sherbrooke. Dans son analyse, Commerce Sherbrooke estime que ces résultats sont conséquents avec la réalité observée dans l'industrie.

En 2017, le taux d’occupation des chambres à Sherbrooke se situait à 55 %, en hausse de 4 % depuis 2016.

Bientôt des consultations

Comme il s'agit d'un projet majeur, les citoyens du secteur seront bientôt consultés. Une consultation publique est prévue en février.

On va voir la réaction de la population et ça devrait être complété au conseil municipal au courant du printemps, explique le conseiller Vincent Boutin. Ça fait plusieurs années qu'il y a une demande pour un autre hôtel dans l'est, je pense que c'est quelque chose qui cadre avec la vocation qu'on veut donner au secteur.

Des feux de circulation pourraient être ajoutés près de ce pôle commercial afin de mieux gérer la circulation.

Un complexe domiciliaire est aussi prévu dans le secteur au cours des prochaines années.

Estrie

Affaires