•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le public invité à suivre un ambitieux projet immobilier à Saint-Boniface

Deux hommes regardent un projet immobilier qui pourrait voir le jour dans le nord du quartier de Saint-Boniface.
Des participants à la consultation publique sur l'avenir du 780, avenue Taché à Winnipeg. Photo: Radio-Canada / Arnaud Decroix

Une consultation publique s'est tenue lundi soir à Winnipeg pour sensibiliser les habitants du quartier Saint-Boniface de l'avenir du 780, avenue Taché, qui fait face au parc Elzéar Goulet. Un réaménagement pourrait y autoriser la construction par StreetSide Developments d'un nouvel ensemble immobilier.

Ce projet s’inscrit dans la volonté municipale d’augmenter la densification du nord de Saint-Boniface, qui a perdu près de 30 % de ses habitants entre 1971 et 2011.

La rencontre était organisée par Landmark Planning & Design, retenu pour mener le cycle de consultation. Pour Brendan Salakoh, planificateur au sein de cette compagnie, le but est d’écouter les questions des résidents du quartier afin d’intégrer leurs commentaires et développer un projet satisfaisant.

On veut comprendre les impacts potentiels pour les résidents et les gens du quartier.

Brendan Salakoh, planificateur à Landmark Planning & Design

Laurent Soret, vice-président de Rancho Realty Services (Manitoba) qui assure la partie gestion du constructeur immobilier StreetSide Developments, abonde dans le même sens.

On a toujours besoin de savoir ce que les résidents du Vieux Saint-Boniface veulent comme développement.

Laurent Soret, vice-président de Rancho Realty Services (Manitoba)

Les trois options envisagées :

  • Un ensemble résidentiel de 6 étages en bois (94 unités)
  • Un ensemble résidentiel de 7 étages en béton (103 unités)
  • Un ensemble résidentiel de 13 étages en béton (103 unités)

Les habitants réagissent

Comme lors de la consultation initiale, qui s’était tenue début décembre 2018 afin de présenter le nouveau projet, une trentaine de personnes ont fait le déplacement.

Parmi eux, Walter Kleinschmit, membre du comité exécutif de l’Association des résidents du Vieux Saint Boniface, se montre particulièrement optimiste.

C’est un projet qui est inévitable du point de vue de la planification de la Ville et de ce qui se passe sur l’avenue Taché.

Walter Kleinschmit, membre du comité exécutif de l’Association des résidents du Vieux Saint Boniface

Le résident de Saint-Boniface souligne notamment la qualité du dialogue engagé avec StreetSide Developments, dont il salue les efforts de transparence dans l’élaboration d’un projet.

On pense vraiment qu’ils sont à l’écoute.

Walter Kleinschmit, membre du comité exécutif de l’Association des résidents du Vieux Saint Boniface

Il compare cette ouverture avec les réticences suscitées par le projet voisin du 825 Taché, dont « la totalité du développement avait été faite à huis clos », selon lui.

Également résident de Saint-Boniface, Jérôme Marchildon a assisté à la consultation par hasard, mais trouve ce projet intéressant pour l’avenir du quartier.

C’est important d’avoir plus de jeunesse et de famille ici à Saint-Boniface.

Jérôme Marchildon, résident de Saint-Boniface

Toutefois, il regrette que les trois projets présentés paraissent sans grande originalité.

Pour sa part, Joseph Constant, membre de l’Association des résidents du Vieux Saint-Boniface, craint les conséquences d’un ensemble immobilier trop ambitieux.

C’est trop grand, c’est trop gros.

Joseph Constant, membre de l’Association des résidents du Vieux Saint-Boniface

D'après lui, les projets présentés vont « totalement changer l’image » du quartier. Il rappelle que l’option d’une construction à 13 étages reste inusitée dans le quartier. « C’est beaucoup plus grand que ce qui existe ».

À ces préoccupations, le constructeur répond que « la High Density Policy Area autorise une hauteur jusqu’à 15 étages ». Il souligne aussi que deux des trois projets se limitent à des hauteurs de six à sept étages.

Dans tous les cas, ces projets sont de dimension supérieure à celle du bâtiment voisin, grand de quatre étages.

StreetSide Developments est un promoteur local, qui a déjà construit quatre ensembles immobiliers dans le quartier de Saint-Boniface, dont le 147 Provencher, qui abrite la Société de la francophonie manitobaine (SFM).

Une troisième phase de consultation est prévue au printemps pour répondre aux préoccupations exprimées lors de cette soirée et présenter le projet, parmi les trois, le plus susceptible d’aller de l’avant. La demande de rezonage sera alors présentée à la Ville pour permettre la construction d’un ensemble résidentiel multifamilial.

Manitoba

Immobilier