•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Montréal-Est se présente pour les conservateurs

Robert Coutu

Le maire de Montréal-Est, Robert Coutu, sera candidat pour le Parti conservateur aux élections d’octobre.

Photo : Radio-Canada

Philippe-Vincent Foisy

Le Parti conservateur du Canada annoncera mardi que le maire de Montréal-Est, Robert Coutu, sera candidat pour le parti aux élections d'octobre, selon nos informations. Il tentera de ravir la circonscription montréalaise de La Pointe-de-l'Île au bloquiste Mario Beaulieu.

M. Coutu deviendra le 33e candidat annoncé pour le parti d’Andrew Scheer, qui espère faire passer son nombre de députés au Québec de 11 à au moins 25 à la prochaine élection.

Pour faire ces gains, il vise principalement les circonscriptions bloquistes et celles remportées par la Coalition avenir Québec (CAQ) à la dernière élection provinciale.

La Pointe-de-l’Île a cette particularité de ressembler énormément à la circonscription provinciale de Pointe-aux-Trembles, remportée par la caquiste Chantal Rouleau, ancienne mairesse de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles.

La circonscription fédérale inclut également une portion de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve.

C’est toutefois loin d’être gagné pour M. Coutu. Les conservateurs n’ont même pas récolté 10 % des voix lors des deux dernières élections. Francine Lalonde du Bloc québécois (BQ) a représenté cette circonscription de 2004 à 2011. Ensuite, la vague orange a élu Ève Péclet du NPD. En 2015, le Bloc québécois a repris le siège avec l'élection de Mario Beaulieu.

À l’attaque du Bloc québécois

L'ancien chef du Bloc québécois Michel Gauthier accompagnera Andrew Scheer et Alain Rayes, le lieutenant québécois du parti. Le message des conservateurs se veut clair : ils sont la solution de rechange à Justin Trudeau au Québec, explique un stratège de la formation.

Ce stratège rappelle que les conservateurs ont présenté un professeur au secondaire, François Desrochers, contre le bloquiste Simon Marcil dans Mirabel, et le directeur général de la Ville de Baie-Comeau, François Corriveau, contre Marlène Gill dans Manicouagan.

En banlieue de Montréal, le conseiller municipal Mathieu Daviault affrontera Xavier Barsalou-Duval dans Pierre-Boucher–Les Patriotes–Verchères.

Depuis quelques années, les conservateurs misent sur des candidats bien ancrés et qui ont une organisation politique dans leur communauté, comme des maires ou des conseillers municipaux.

Par exemple, Alain Rayes était maire de Victoriaville, Luc Berthold de Thetford Mines, Bernard Généreux, maire de La Pocatière, Joël Godin, conseiller municipal à Saint-Joachim.

Du côté du Bloc québécois, le député Michel Boudrias ne croit pas que le travail de terrain des conservateurs portera fruit.

« Qu’on envoie le pape comme candidat pour les conservateurs ou les libéraux, on est prêts à les battre, a-t-il lancé lundi. Le terrain est excellent, la motivation est là, la population est toujours au rendez-vous. Je suis parfaitement confiant. »

Qui est Robert Coutu?

Robert Coutu vient de la région de Sudbury. Il a travaillé au privé, après avoir obtenu un MBA à l’UQAM et un EMBA à l’Université de Paris-Dauphine.

Il est maire de Montréal-Est depuis 2009. Il était conseiller municipal depuis 2005. Il a notamment été vice-président de la Commission du développement économique, urbain et de l'habitation, selon son profil LinkedIn. En novembre 2017, il a été réélu pour un troisième mandat.

Philippe-Vincent Foisy est correspondant parlementaire au bureau de Radio-Canada à Ottawa et animateur de La mêlée politique.

Politique fédérale

Politique