•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arrêter de fumer après 60 ans de tabagisme

Yvette Austin en entrevue, dans sa cuisine.
Yvette Austin avait 17 ans quand elle a commencé à fumer, et 76 ans quand elle a enfin réussi à se défaire de cette dépendance. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Yvette Austin a fumé sa première cigarette à 17 ans, lorsqu'un ami lui a offert un paquet pour passer le temps pendant un long trajet en train vers Montréal. Elle a réussi à arrêter 59 ans plus tard, et raconte son histoire à l'occasion de la semaine sans tabac au Nouveau-Brunswick.

Il y a trois ans, Yvette Austin, une résidente de la Péninsule acadienne, a réussi un exploit : elle a arrêté de fumer. À 76 ans, ce n’était pas sa première tentative : les timbres de nicotine, la gomme, elle a tout essayé en vain, dit celle qui vivait dans la crainte de rendre ses enfants malades.

C’est finalement pour aider à se rétablir d’une opération difficile qu’elle a réussi à se défaire de sa dépendance au tabac.

Sa petite-fille, spécialiste dans l’abandon du tabac, l’a alors convaincue d’essayer les pastilles : chaque fois que Yvette avait envie d’une cigarette, elle prenait plutôt une pastille.

Karelle Guitard, coordonnatrice du programme d’abandon du tabac du réseau de santé Vitalité et petite fille d’Yvette Austin.Karelle Guignard assure que l'aide d'un expert triple les chance d'arrêter de fumer. Photo : Radio-Canada

Les traitements disponibles varient de personne en personne, explique Karelle Guignard, coordonnatrice du programme d’abandon du tabac du Réseau de santé Vitalité et petite-fille d’Yvette Austin. On recommande beaucoup la combinaison de traitements. Ça peut être un timbre de nicotine avec une gomme de nicotine, ou un timbre avec une pastille de nicotine.

Yvette Austin a arrêté de fumer le 16 janvier 2016. Mercredi dernier, elle a appelé sa petite-fille pour célébrer ses trois ans sans cigarette, ce qui a beaucoup ému cette dernière. C’est spécial, parce que pendant 32 ans, je l’ai vue fumer.

Yvette Austin en train de coudre. Yvette Austin peut maintenant coudre sans prendre de pause cigarette. Photo : Radio-Canada

Yvette Austin est fière de sa réussite et encourage tous les fumeurs à croire en leur capacité à en faire autant. Moi j’ai pu le faire, un autre peut le faire. Ça faisait 59 ans [que je fumais]. Elle peut maintenant passer des heures à coudre sans prendre de pause pour fumer une cigarette.

D'après un reportage de Wildinette Paul

Nouveau-Brunswick

Dépendances