•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pallister critique les « tractations politiques » entre Legault et Trudeau

Le premier ministre Brian Pallister tourne son regard vers la droite.
Brian Pallister lors du discours du Trône le 20 novembre 2018 Photo: La Presse canadienne / John Woods
Radio-Canada

Le premier ministre du Manitoba est revenu, lundi, sur les nombreuses demandes présentées à Justin Trudeau la semaine dernière par son homologue du Québec, François Legault. Il y voit une façon dépassée de faire de la politique.

Brian Pallister a déclaré que les prochaines échéances électorales fédérales mettaient de la pression sur Ottawa. Selon lui, le gouvernement libéral sera jugé sur sa manière de répondre à ce type de revendications.

L’intégrité du gouvernement fédéral sera évaluée à la lumière de sa réponse aux demandes du Québec.

Brian Pallister, premier ministre du Manitoba

Selon le premier ministre manitobain, François Legault se comporte comme quelqu'un qui veut exercer une influence aux prochaines élections fédérales.

Brian Pallister dénonce cette manière électoraliste de faire de la politique. « On a vu des gouvernements fédéraux, quelle que soit leur couleur politique, se rendre populaires aux dépens du pays », soutient-il.

Il a fortement critiqué cette manière de faire.

Ce dont [les provinces] ont besoin, c'est d'un premier ministre respectueux de tout le Canada.

Brian Pallister, premier ministre du Manitoba

Brian Pallister dénonce particulièrement ce qu’il perçoit comme un exemple de deux poids, deux mesures entre ce qui pourrait être accordé au Québec comparativement aux autres provinces.

Lors de leur rencontre de la semaine dernière à Sherbrooke, François Legault et Justin Trudeau ont parlé d'immigration et de la possibilité de créer une déclaration d'impôt unique gérée par le Québec.

Manitoba

Politique provinciale