•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hydro-Sherbrooke demande aux citoyens de limiter leur consommation d'électricité

Des lignes électriques enneigées le long d'un champs au Manitoba.
Des lignes enneigées au Manitoba Photo: Hydro Manitoba
Radio-Canada

En raison des températures glaciales et des forts vents, Hydro-Sherbrooke demande à ses abonnés de reporter certaines activités énergivores comme l'utilisation de la sécheuse. La collaboration de la population lors des périodes où la demande en électricité est élevée permet de faire des économies substantielles.

Les citoyens sont invités à réduire leur consommation d'électricité particulièrement lundi soir, entre 16 h 30 et 19 h 30, et mardi matin, entre 7 h et 9 h.

Hydro-Sherbrooke ne vous demande pas d’arrêter vos activités, mais plutôt de les reporter en dehors des périodes de pointe [...], particulièrement pour l’utilisation de la sécheuse, de la laveuse, du lave-vaisselle, de l’eau chaude (douche, bain, etc.) et de tous les appareils à élément chauffant, peut-on lire dans un communiqué émis par la Ville de Sherbrooke.

Vers 16 h 30 lundi, la consommation était de 513 mégawatts, alors que la pointe historique enregistrée est d'environ 530 mégawatts.

Hydro-Sherbrooke tient à rassurer la population : le réseau peut amplement suffire à la demande. C'est bien pour réduire les coûts que la collaboration des citoyens est demandée.

La façon dont le tarif est fixé avec Hydro-Québec, on paie un certain pourcentage de la plus haute pointe annuelle tout le reste de l'année. Même si on ne l'utilise pas, on doit la payer quand même, c'est pour ça que c'est important de réguler cette consommation, explique le chef de la division exploitation et services d'Hydro Québec, Daniel Moreau.

Estrie

Économie