•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vote par anticipation à Nanaimo : l’équilibre à l’Assemblée législative en jeu

Des photos des trois candidats aux élections partielles de Nanaimo
Michele Ney du Parti vert (à gauche), Tony Harris du Parti libéral (au centre) et l’ancienne députée fédérale Sheila Malcolmson, candidate pour le Nouveau Parti démocratique (à droite), veulent représenter les citoyens de Nanaimo à l'Assemblée législative provinciale. Photo: CBC
Fanny Bédard

Le vote par anticipation pour les élections partielles dans la circonscription provinciale de Nanaimo commence mardi. L'issue de ce scrutin pourrait ébranler le fragile équilibre à l'Assemblée législative de la Colombie-Britannique.

Les électeurs ont jusqu’au 27 janvier pour voter par anticipation s’ils ne peuvent pas se prévaloir de leur droit de voter aux élections partielles du 30 janvier 2019.

Il s’agit d’une élection importante dans la province, car son résultat pourrait avoir des conséquences sur l’équilibre du pouvoir à Victoria. Une victoire libérale mettrait le parti au coude-à-coude avec l’alliance gouvernementale formée par le Nouveau Parti démocratique et le Parti vert, avec 43 sièges de chaque côté.

L’opposition aurait alors plus de facilité à faire tomber le gouvernement lors d'un vote de confiance, forçant la création d’une nouvelle alliance ou la tenue d’élections générales.

La circonscription de Nanaimo est considérée comme un château fort néo-démocrate. Le parti a remporté la circonscription lors de 13 des 15 dernières élections. Toutefois, les électeurs ont déjà choisi un autre parti lors d’élections complémentaires.

Les candidats croisent le fer lors d’un débat

Les trois candidats aux élections partielles de Nanaimo se sont affrontés lundi soir lors d'un premier débat.

Michele Ney du Parti vert, Tony Harris du Parti libéral et l’ancienne députée fédérale Sheila Malcolmson, candidate pour le Nouveau Parti démocratique, cherchent à succéder à Leonard Krog, qui a quitté son poste après avoir été élu maire de Nanaimo en octobre dernier.

Colombie-Britannique et Yukon

Politique provinciale