•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme arrêté après la mort d’une enfant tuée par du venin de serpent

Un policier vu de dos.

Un agent de la Gendarmerie royale du Canada

Photo : Reuters / Chris Wattie

Radio-Canada

Un homme a été arrêté vendredi par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) de North Vancouver relativement à la mort d'une fillette de 2 ans, il y a cinq ans, empoisonnée par du venin de serpent.

Le tout a commencé en mai 2014 lorsque Henry Thomas, un habitant d’Agassiz, a gardé l'enfant une nuit avant de la ramener chez sa mère, à North Vancouver, le lendemain matin.

La mort de la fillette a été signalée aux policiers quelques heures plus tard.

Plus d’un an plus tard, en juillet 2015, la GRC a obtenu un mandat lui permettant de fouiller le logement de Henry Thomas à Agassiz.

Des serpents et du matériel y ont été saisis.

En 2016 et en 2017, des analyses ont confirmé que la mort de l’enfant avait été causée par du venin de serpent.

« C’est un événement tragique qui a mené à une enquête complexe et unique par les policiers et les organismes de soutien », affirme un agent de la GRC de North Vancouver, Chris Kennedy.

Le suspect de 51 ans est accusé de « manquement au devoir de fournir les choses nécessaires à l’existence ».

Colombie-Britannique et Yukon

Crimes et délits