•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CISSS de l’Outaouais met en place des cliniques d'hiver

Le nom du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais inscrit sur un mur.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'augmentation des cas de grippe et de gastro-entérite, entre autres, contraint le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais à ouvrir des cliniques d'hiver dès mardi.

Les personnes qui présentent des symptômes d’infection hivernale sont invitées à contacter leur médecin de famille en premier lieu, ou la ligne téléphonique Info-Santé au 811, qui évaluera les symptômes et dirigera la personne, si nécessaire, à une clinique d’hiver, explique le CISSS dans un communiqué transmis lundi.

Les gens présentant des symptômes d'allure grippale ne pourront pas se rendre aux établissements sans d'abord y être dirigés par un médecin ou par le service Info-Santé, tient à souligner l'agente d'information du CISSS de l'Outaouais, Patricia Rhéaume.

Elle signale que la région connaît actuellement unpic de personnes présentant des symptômes s'apparentant à la grippe.

L’objectif de l’établissement est d’offrir à la population un meilleur accès en cas d’aggravation des symptômes ou si l’état de leur santé le requiert, et ce, dans les meilleurs délais possibles.

Patricia Rhéaume affirme que trois cliniques de la région vont offrir une plage horaire bonifiée dès mardi, mais que ce chiffre peut varier d'une semaine à l'autre, selon les besoins.

Ces heures prolongées permettront aux cliniques de voir des patients aux prises avec des problèmes moins urgents, comme des douleurs légères ou des otites. On parle vraiment de cas qui sont considérés dans les urgences comme des P-4 ou P-5, explique Mme Rhéaume.

Par ailleurs, la porte-parole du CISSS de l'Outaouais souligne que c'est la ministre québécoise de la Santé, Danielle McCann, qui a demandé aux établissements de santé d'élaborer de telles solutions pour désengorger les urgences.

Ottawa-Gatineau

Établissement de santé