•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Serge Brideau dénonce la politique néo-brunswickoise à Belle et Bum

serge brideau dévoilant son abdomen sur lequel est inscrit le nom de kris austin
Serge Brideau a affiché ses couleurs lors de son passage à l'émission Belle et Bum. Photo: Télé-Québec

Lors d'un passage remarqué à l'émission musicale Belle et Bum de Télé-Québec, le chanteur des Hôtesses d'Hilaire s'est dévoilé pour livrer un message politique aux téléspectateurs.

Le chanteur Serge Brideau, et le claviériste des Hôtesses d’Hilaire, Léandre Bourgeois, étaient de passage à l'émission Belle et Bum samedi dernier.

Les musiciens ont joué les chansons All in the bus et Petit paradis sur le bord de l’eau de leur dernier album Viens avec moi.

Mais Serge Brideau préparait un numéro final bien spécial.

L’animateur Normand Brathwaite était loin de savoir ce qui l'attendait sur scène lorsqu’il a présenté la chanson Tout écartillé, présentée comme un hommage à Robert Charlebois.

La gang de Belle et Bum n’avait aucune idée, on a bien caché ça Léandre et moi. [...] On ne l’avait pas dit parce que je ne savais pas si l’équipe de Belle et Bum allait me censurer. Alors je suis content que c’était la dernière chanson.

Serge Brideau, chanteur

En pleine prestation musicale, Serge Brideau a déboutonné sa chemise pour révéler son abdomen sur lequel il avait inscrit le nom de Kris Austin, le chef de l'Alliance des gens du Nouveau-Brunswick, un parti réfractaire au bilinguisme officiel.

Il explique que la chanson de Robert Charlebois était déjà choisie et qu'elle n’a rien à voir avec sa manifestation politique.

Parler de politique

Serge Brideau explique qu’il s’est servi de la vitrine dont il disposait pour stimuler un débat politique.

Beaucoup de monde me dit : "parle-moi pas de politique", déplore le chanteur acadien.

Moi je vais dans la culture populaire et que je fais des niaiseries comme celle-là, et là le monde commence à se questionner un peu. [...] Je ne suis pas politicien, mais c’est la part que je peux apporter.

Serge Brideau, chanteur

Selon lui, le chef de l’Alliance des gens du Nouveau-Brunswick a plus d’influence au sein du gouvernement progressiste-conservateur que son seul député francophone, Robert Gauvin.

C’est plus un message pour Robert Gauvin. [...] Je ne comprends pas qu’il ne mette pas ses pantalons et qu’il ne déchire pas sa chemise sur la place publique pour dire : "Non les ambulances restent bilingues".

Serge Brideau, chanteur

Serge Brideau, ancien ambulancier, croit que le manque d’intérêt envers les enjeux politiques compromet les droits des francophones.

Selon lui, les Acadiens doivent s’intéresser davantage à la politique s’ils ne souhaitent pas perdre leurs services bilingues et reculer de plusieurs décennies.

Nouveau-Brunswick

Politique provinciale