•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

300 000 $ en 3 jours pour le nouveau parti de Maxime Bernier

Maxime Bernier s’adresse à des militants pendant un rassemblement politique.
Maxime Bernier s’adresse à des militants pendant un rassemblement du Parti populaire du Canada, à Gatineau, le 20 novembre 2018. Photo: La Presse canadienne / Patrick Doyle

Le Parti populaire du Canada (PPC), fondé cet automne par l'ex-député conservateur Maxime Bernier, a amassé 301 000 $ depuis qu'Élections Canada l'a officiellement reconnu vendredi dernier.

Cette somme porte à 954 000 $ le montant récolté par le PPC depuis que M. Bernier a claqué la porte du Parti conservateur, le 23 août dernier, a précisé la directrice des communications de la nouvelle formation, Johanne Mennie.

Le porte-parole du parti, Martin Masse, affirme ainsi que le PPC a réussi à amasser presque autant d’argent en trois jours que ce qu’il avait amassé dans les trois derniers mois de 2018, soit 318 000 $.

Selon lui, il est clair que des gens attendaient de pouvoir obtenir un crédit d’impôt avant de verser une contribution, ce qui explique en partie ce pic de dons enregistré en fin de semaine.

« Quand vous donnez 10 $ ou 25 $, le crédit d’impôt ne fait pas une grosse différence sur vos revenus l'an prochain. Mais si vous voulez donner 100 $, 500 $, 1000 $ ou 1600 $ - le maximum – ça fait vraiment une grosse différence », a-t-il commenté.

Pour un don de 1600 $, le crédit d’impôt d’un donateur s’élève à 650 $.

Selon M. Masse, la plupart des dons obtenus par le PPC ont été faits en ligne jusqu'ici, mais de plus en plus d'événements de collecte de fonds seront organisés maintenant que le parti peut remettre des reçus fiscaux à ses donateurs.

À titre de comparaison, le Parti conservateur d’Andrew Scheer a recueilli 17 millions de dollars lors des neuf premiers mois de 2018, contre 10,3 millions pour le Parti libéral de Justin Trudeau et 3,5 millions pour les néo-démocrates de Jagmeeet Singh.

M. Bernier a fait savoir l’an dernier que son parti comptait engranger 3,5 millions de dollars en vue de la prochaine élection générale, l'automne prochain.

Selon M. Masse, le Parti populaire du Canada, officiellement fondé le 14 septembre dernier, compte maintenant un peu plus de 34 000 membres.

Le parti présentera ses premiers candidats lors des élections partielles qui auront lieu le 25 février.

Il s'agit de Jennifer Clarke, dans Burnaby Sud, en Colombie-Britannique, et de Robert Guerts, dans York-Simcoe, en Ontario. Le PPC n'a pas encore annoncé son candidat dans Outremont, au Québec.

Avec les informations de La Presse canadienne

Politique