•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des familles de Calgary accusent les résidences Revera de négligence envers des personnes âgées

Un collage de deux photos. À gauche: une femme aux cheveux blonds et bouclés. À droite, une femme âgée souriante qui tient un bouquet de fleurs.
Leslie Armstrong (à gauche) poursuit Revera pour l'absence présumée de soins adéquats pour sa mère, Isabel Nelson (à droite), pendant son séjour dans un centre de soins de longue durée d'Okotoks. Photo: CBC / Bryan Labby
Radio-Canada

Des familles qui pensaient avoir confié leurs proches aux bons soins des foyers de la chaîne Revera poursuivent la multinationale canadienne pour négligence. Ces mauvais traitements présumés infligés aux pensionnaires auraient entraîné la mort de deux personnes âgées.

Au moins quatre familles de Calgary allèguent, dans les documents déposés à la cour le mois dernier, que leurs proches auraient été victimes de négligence alors qu’ils habitaient dans une des résidences du groupe Revera.

Les familles s’ajoutent aux dizaines de familles de l’Ouest canadien et de l’Ontario qui poursuivent la multinationale pour les mêmes raisons.

De la négligence à la mort

Les quatre cas de négligence rapportés à la Cour du Banc de la Reine se seraient déroulés dans des résidences pour personnes âgées situées à Bowness, à McKenzie Towne et à Okotoks.

Nadezda Marenich et Mary Gerber habitaient dans des résidences quand elles sont mortes en 2017. Selon leurs familles, ces décès ont été précipités par la mauvaise qualité des soins fournis par le personnel médical et les médecins traitants.

La famille de Nadezda Marenich affirme qu’elle « n’a pas été correctement soignée » après les différentes chutes qu’elle a faites pendant les huit ans où elle demeurait dans la résidence de Revera à McKenzie Towne.

Les proches de Mary Gerber accusent le personnel de ne pas avoir suffisamment traité les plaies qui faisaient souffrir, pendant 10 ans, une résidente du centre de Bow-Crest.

Traitement dégradant

Leslie Armstrong réclame 500 000 $ en dommages et intérêts, alléguant que sa mère, Isabel Nelson, n'a pas reçu les soins adéquats dans une résidence de Revera.

« [Elle] avait constamment de la difficulté à obtenir ses traitements médicaux dans des délais raisonnables. Parfois, on lui administrait les mauvais médicaments, d’autres fois, elle n’en recevait pas du tout », peut-on lire dans sa déclaration.

La plaignante affirme « avoir craint pour la vie [de sa mère] ».

Isabel Nelson est décédée en février 2018, à l'âge de 85 ans, deux ans après avoir été expulsée de sa résidence à Okotoks.

Sa fille affirme qu’elle a été menacée d'expulsion à de nombreuses reprises pendant les deux ans et demi qu’elle a passés dans ce foyer pour personnes âgées.

Isabel Nelson se serait aussi vu confisquer son fauteuil roulant électrique pendant deux semaines après avoir accidentellement endommagé une porte en verre. Leslie Armstrong affirme qu'il s'agissait d'une punition infligée à sa mère.

Aucune des allégations des familles n’a été prouvée devant le tribunal.

Contactée par CBC, l’entreprise Revera n’a pas commenté ces cas spécifiques.

« Nous nous engageons à offrir un environnement sécuritaire et tout le soutien et l’attention dont ont besoin nos résidents, indique par voie de communiqué le porte-parole de l’entreprise, Larry Robert. Tous nos résidents sont traités dans le respect et la dignité. »

Une poursuite pancanadienne

Dans l’ensemble du pays, les dommages réclamés par les différentes familles pourraient se chiffrer entre 150 et 175 millions de dollars, estime l’avocate Melissa Miller, de la firme torontoise Howie Sacks & Henry LLP.

Les dizaines d’histoires qu’elle a entendues sont semblables à celles des familles de Calgary. Malnutrition, déshydratation, blessures non traitées, abus, chutes. « En général, ce sont les soins de santé quotidiens qui posent problème », observe-t-elle.

« C'est une triste réalité, mais il semble ne pas y avoir suffisamment de personnel dans ces centres où les résidents ont de grands besoins de prise en charge », indique Mme Miller.

Revera est une entreprise canadienne privée qui possède 500 résidences pour personnes âgées au Canada, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Avec les informations de Bryan Labby, CBC News

Alberta

Procès et poursuites