•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouveaux bois pourraient aider Mac l'Orignal à retrouver son titre

Mac l'Orignal dans son décor naturel en bordure de l'autoroute à Moose Jaw.
La rivalité entre les deux statues représentant des orignaux a attiré l'attention ailleurs au Canada et dans le monde. Photo: Radio-Canada / Cory Coleman

En conférence de presse lundi, Jacki L'Heureux-Mason de Tourisme Moose Jaw a affirmé que la création de nouveaux bois pour la statue d'orignal de la ville pourrait lui permettre de retrouver son titre officiel de plus grand orignal au monde. Une statue d'un orignal en Norvège a battu celle de Moose Jaw en 2015, par une trentaine de centimètres de plus seulement.

Jacki L’Heureux-Mason a expliqué que des études seront réalisées pour s’assurer que les travaux ne modifient pas la structure de la statue. De plus, ces travaux seront principalement financés par des dons du public, notamment grâce à un site de financement collectif.

« Nous ne savons pas quand ce sera fait, mais nous savons que nous le ferons », selon Jacki L’Heureux-Mason.

Mac l'Orignal et StorelgenLa statue Mac l'Orignal à Moose Jaw (à gauche) a perdu son titre officiel de plus grand orignal du monde en 2015, détrôné par la statue Storelgen, en Norvège. Photo : Shutterstock / Mariusz.ks

Pour le maire de la ville, Fraser Tolmie, c’est très important que Mac retrouve la gloire.

« Ce n’est pas une question de dimension, c’est une question de fierté », conclut-il.

De son côté, le maire de la ville a proposé différentes options pour agrandir Mac, comme lui ajouter des patins à glace ou encore un chapeau comme celui que portent certains policiers de la Gendarmerie royale du Canada.

La première plus grande statue au Canada

Alors qu'une rivalité oppose les villes de Moose Jaw et de Stor-Elvdal, en Norvège au sujet de celle qui aura la plus grande statue d'orignal au monde, la ville de Dryden déclare que, quoi que Moose Jaw fasse, elle ne pourra jamais dire qu'elle avait la première statue du genre.

La statue de Max l’orignal, située à Dryden, dans l’ouest de l’Ontario, a été construite en 1962, soit un peu plus de 20 ans avant la statue de Moose Jaw.

« Max l’orignal est la chose la plus importante dans cette ville. Il est visible pour tout le monde et il encourage les gens à s’arrêter et à tomber amoureux de notre municipalité », explique une habitante de Dryden, Joy Auren, qui est aussi l’organisatrice du festival d’été annuel Max the Moosefest.

Une statue d'orignal entre deux arbres.Des résidents de Dryden, en Ontario, sont fiers de leur statue de Max l'orignal. Photo : ontariosunsetcountry.ca

« Nous avons tellement d’orignaux dans la région. Il était logique que nous érigions une statue d'orignal », ajoute-t-elle.

Le mari de Joy Auren, Robert Burritt, estime que la statue de Max ressemble en tous points à un véritable orignal.

« Max est tellement réaliste qu’un homme lui a déjà tiré dessus », raconte-t-il.

Joy Auren explique que, lorsque les habitants de sa région ont appris qu’une autre statue, celle de Mac l’orignal, avait été construit à Moose Jaw, ils ne se sont pas inquiétés.

Nous étions les premiers [à avoir construit une statue].

Joy Auren, habitante de Dryden, en Ontario

« Peu importe ce que vous faites, Max l’orignal reste le plus vieux des orignaux. Moose Jaw et la Norvège, allez-y. Tentez de décrocher la deuxième place. La première place est déjà prise », dit-elle.

Un orignal qui attire les touristes

Bill Laidlaw, qui habite Dryden depuis plusieurs décennies et se décrit comme un défenseur de Max, déclare que la Ville et la chambre de commerce avaient créé la statue et l’avaient placée en bordure de l’autoroute pour qu’elle devienne un point central d’information touristique.

« Il y a quelques tables à pique-nique, quelques bancs, une belle pelouse et un bureau d’information touristique », explique-t-il.

M. Laidlaw ajoute que Max est constitué d’un cadre de métal avec un maillage qui a été recouvert d’un plâtre de béton peint.

« Je vais lever mon chapeau aux gens de Moose Jaw qui ont créé une statue jolie et gigantesque pour honorer un orignal, là où les orignaux ne vivent pas, explique-t-il. Allez-y, vous avez déjà le mot [en anglais, orignal se dit Moose], affichez-le. Nous savons ici que nous avons le véritable orignal », dit-il.

Avec les informations de CBC News

Saskatchewan

Faits divers