•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La tempête frappe Terre-Neuve-et-Labrador, mais le pire est passé

Un déluge s'est abattu sur certaines régions de Terre-Neuve comme ici à Goobie's Junction, près de Clarenville.

De la pluie et des vents forts balaieront une grande partie de Terre-Neuve aujourd'hui. Au Labrador, c'est surtout de la neige qui est attendue.

Photo : Twitter/Chris O'Neill-Yates

Radio-Canada

La tempête qui s'est abattue sur est moins destructive que celle qui a causé des inondations l'année dernière.

Les fonctionnaires municipaux de Corner Brook poussent un soupir de soulagement : les mélanges de neige et de pluie des dernières 24 heures n'ont pas produit les mêmes scènes de destruction qui ont eu lieu lors des inondations de l'année dernière.

[Je suis] soulagé. Ce n'était pas aussi grave que prévu ou aussi mauvais que prévu. Il semble que nous ayons passé le pire et nous en sommes maintenant au stade du nettoyage, a déclaré Donnie Burden , directeur des travaux publics.

Les fortes pluies, qui se sont levées lundi vers 4 h du matin, ont provoqué des dégâts, mais elles auraient pu être bien pires, a déclaré Donnie Burden.

Environnement Canada prévoyait de 50 à 80 mm de précipitations sur les côtes ouest et sud-ouest. Une quantité un peu moindre, soit 40 mm, devait tomber sur la péninsule de Burin.

De nombreuses écoles sur la côte ouest, ainsi que dans d’autres secteurs côtiers de l’île et dans le centre de Terre-Neuve ont fermé pour la journée.

Les températures devaient augmenter pour atteindre 11 °C au cours de la journée dans la péninsule d’Avalon.

Le temps doux combiné à des vents très forts, soufflant en rafales de 110 km/h dans les endroits à découvert, était susceptible de provoquer des inondations subites, selon Rodney Barney, météorologue d’Environnement Canada au bureau de Gander.

À pareille date l’an dernier, de la pluie et des températures clémentes avaient causé des inondations majeures sur la côte ouest. Certaines des infrastructures endommagées n’ont toujours pas été réparées.

Avec les informations de CBC

Terre-Neuve-et-Labrador

Conditions météorologiques