•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le blizzard et le froid déferlent sur l'est du pays

Alexandra Duval et Michèle Brideau font le point sur la situation au Québec et au Nouveau-Brunswick.

La tempête qui balaye l'est du Québec et les Maritimes provoque de nombreux accidents et sorties de routes. Des rafales de plus de 90 km/h par endroits transforment les chutes de neige en un véritable blizzard, un cauchemar pour les automobilistes.

Après avoir balayé l'Ontario et le sud du Québec dimanche, la puissante tempête hivernale poursuit sa route vers l'est du Canada où l'intense poudrerie provoquée par des vents puissants rend les déplacements particulièrement dangereux.

Des carambolages ont été rapportés sur les voies rapides dans la région de Québec, notamment sur la route 175 sud dans la Réserve faunique des Laurentides.

Le Bas-Saint-Laurent est aussi plongé dans le blizzard. Dans la région de Rimouski, une accumulation de neige de 25 à 30 centimètres est prévue au cours des prochaines heures.

Les vents du nord-est qui soufflent en rafales atteignent des pointes de 90 kilomètres à l'heure par endroits. La température doit par ailleurs demeurer stable à environ -13 degrés Celsius, mais le facteur de refroidissement éolien est important.

Des conditions semblables sont observées dans la région de Gaspé, où les accumulations de neige devraient atteindre jusqu'à 50 centimètres.

Un véhicule de déneigement dans les rues de QuébecLa combinaison du froid, des vents et de la neige a causé une tempête particulièrement intense. Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Vague de froid intense

Pendant ce temps, un avertissement de froid extrême est en vigueur pour tout le sud de l'Ontario et le nord du Québec. Par endroits, de fortes bourrasques de neige persisteront toute la journée lundi, réduisant grandement la visibilité sur les routes « en raison de l'effet combiné de la neige forte et de la poudrerie », prévient Environnement Canada.

Dans le nord de la province, le facteur de refroidissement éolien pourrait atteindre « de moins 40 à moins 45 [...] sous l'effet d'une masse arctique sur la région ».

Des dizaines d'écoles sont fermées en Estrie, en Abitibi-Témiscamingue, dans le Bas-Saint-Laurent ainsi que dans Chaudière-Appalaches.

Le transport scolaire a aussi été annulé en raison des mauvaises conditions routières dans l'Est ontarien ainsi que dans la région d'Ottawa.

Toutes les écoles au Nouveau-Brunswick et de l'Île du Prince-Édouard sont fermées.

Pluie, verglas et neige dans les Maritimes

Une rue inondée Des rues dans la région de Moncton, entre autres, sont recouvertes d'eau et de glace lundi matin. Photo : Radio-Canada / Margaud Castadère

Alors que le froid intense et le vent sévissent en Ontario et au Québec, la température est plus douce dans les Maritimes, où d'importantes quantités de neige et de pluie causent des accumulations d'eau et des inondations dans le sud du Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse.

L'eau qui a envahi les rues devrait cependant geler au cours des prochaines heures en raison du froid intense attendu.

Le verglas a également privé de courant des milliers de foyers dans la province qui doit recevoir jusqu'à 35 centimètres de neige par endroits.

Le nord du Nouveau-Brunswick a quant à lui reçu plus de 50 centimètres de neige au cours des dernières heures.

Toutes les écoles sont fermées pour la journée au Nouveau-Brunswick et à l'Île-du-Prince-Édouard en raison des intempéries. Des fermetures sont aussi rapportées en Nouvelle-Écosse.

De nombreux avertissements de pluie et de vents violents, avec des rafales pouvant atteindre 110 km/h, sont aussi en vigueur pour Terre-Neuve-et-Labrador.

Complications sur les routes

Tempête sur la route 132Tempête sur la route 132 Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

La route 132 demeurait fermée entre Kamouraska et Rivière-du-Loup, en raison des conditions météorologiques.

L'autoroute 20 est ouverte jusqu'à Rimouski.

La route 185 demeure quant à elle fermée entre la région de Rivière-du-Loup jusqu'à la frontière du Nouveau-Brunswick ainsi que la 195 entre Matane et Amqui.

La 198 entre L'Anse-Pleureuse et Murdochville est aussi fermée.

Sur la Côte-Nord, la route 138 a été fermée entre Mingan et Kegaska.

Les services de traversier qui relient Matane à Baie-Comeau et Matane à Godbout, sur la Côte-Nord, sont tous deux fermés. La traverse entre Rivière-du-Loup et Saint-Siméon est également fermée, ainsi qu'entre L'Isle-aux-Grues et Montmagny et la traverse entre Sorel et Saint-Ignace-de-Loyola.

Plus à l'ouest, les conditions s'améliorent. Les chaussées sont partiellement couvertes de neige sur l'île de Montréal, en Outaouais, dans les Laurentides, en Montérégie et dans le Centre-du-Québec, mais elles sont enneigées dans les Cantons-de-l'Est, en Beauce, dans Charlevoix et dans la réserve faunique des Laurentides.

Appel à la prudence

Le ministère des Transports du Québec invite les automobilistes qui doivent prendre la route à s'assurer d'être équipés d'une trousse de secours et à faire preuve de patience envers les véhicules d'entretien hivernal.

Dans la région de Bellechasse, une femme de 41 ans a succombé à ses blessures lundi matin après que la camionnette dans laquelle elle prenait place eut percuté une souffleuse à Saint-Anselme, sur le chemin Saint-Jacques. La route a été rouverte vers 15 h 30.

La Sûreté du Québec lance aussi un appel à la prudence, recommandant aux automobilistes de s'assurer que les vitres, le toit, le capot, les rétroviseurs et les phares de leur véhicule sont bien dégagés.

Les usagers de la route peuvent se renseigner sur les conditions de la chaussée et les conditions de visibilité sur les différentes plateformes du Québec 511.

À Montréal, une opération de chargement de neige débutera à compter de 19 h.

À l'Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal, les voyageurs sont priés d'arriver trois heures avant leur départ. Plusieurs vols à destination de Toronto ont été annulés lundi matin, et certains vols pour le Sud sont retardés.

Avec les informations de La Presse canadienne

Conditions météorologiques

Environnement