•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La sculptrice du plus grand orignal au monde s’implique dans le débat canado-norvégien

Une femme se tient près de la tête d'une statue géante d'orignal, sous un échafaudage.
Selon la sculptrice Linda Bakke, la réalisation de Storelgen, l'orignal qui a détrôné Mac au titre de plus grand du monde, s'est étalée sur cinq ans. Photo: Linda Bakke

Quand elle a commencé son projet d'orignal en collaboration avec le ministère norvégien des Transports, la sculptrice Linda Bakke devait produire un élément de sécurité routière en deux dimensions, mais sa suggestion d'un animal en trois dimensions est à l'origine d'une querelle de panaches.

« Des premières esquisses au dévoilement, il s’est écoulé cinq ans », dit-elle. À elle seule, l’installation de l’animal d’acier inoxydable poli lui a demandé six mois.

« Je faisais une recherche sur les orignaux géants à travers le monde quand j’ai rencontré Mac, l’orignal de Moose Jaw [...] c’est là que j’ai décidé de créer une immense statue, de façon à en faire le plus grand orignal du monde », explique la sculptrice.

« Le Canada est très semblable à la Norvège, si ce n’est que tout y est plus grand. Vous avez des orignaux différents et plus grands. »

Je ne suis dit que ce serait amusant de battre le Canada dans quelque chose.

Linda Bakke, sculptrice norvégienne et créatrice du plus gros orignal au monde

Compétition surprenante

Linda Bakke se dit surprise de la réaction des amis de Mac l’orignal, lorsque celui-ci a été détrôné par son homologue norvégien.

Je ne croyais pas que Mac l’orignal était si significatif pour les habitants de Moose Jaw. J’ai un peu de remords… Je m’excuse.

Linda Bakke, sculptrice norvégienne et créatrice du plus gros orignal au monde

Même si le panache de Mac était rehaussé ou si on lui ajoutait un chapeau pour lui redonner son titre, il semble peu probable que les Norvégiens lui laisseraient beaucoup de temps pour en profiter.

« On pense à en faire un beaucoup plus grand, de 20 mètres, en or », soutient l’artiste. Le grand frère de Storelgen serait installé dans le même secteur que lui. Selon Mme Bakke, une étude est en cours pour évaluer le coût d’une telle statue.

Elle rappelle toutefois qu’au-delà de la prise de sa prise de panache avec Mac, la raison d’être de Storelgen reste d’assurer la sécurité des automobilistes, notamment en attirant leur attention sur la présence d’une halte routière.

Saskatchewan

Sculpture