•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'instigateur du Pacte pour la transition en visite en Mauricie

Dominic Champagne, entouré de conseillers de Trois-Rivières.
Dominic Champagne, entouré de conseillers de Trois-Rivières. Photo: Radio-Canada / Anne-Andrée Daneau

Dominique Champagne, l'instigateur du mouvement du Pacte de transition était en Mauricie dimanche. Il a parlé de l'importance de l'implication citoyenne et gouvernementale pour la préservation de l'environnement.

Le Pacte pour la transition a été lancé, il y a plus de deux mois, mais l'engouement ne semble pas s'essouffler.

Dominic Champagne affirme avoir reçu près de 100 000 courriels de réactions citoyennes.

Il y a des groupes étudiants, des gens d'affaires, des entrepreneurs, les gens de la santé, qui veulent se dire, " qu'est-ce qu'on peut faire? ", et je pense qu'il y a plein de réponses à amener, indique M. Champagne.

Une centaine de personnes, majoritairement signataires du pacte, se sont déplacées pour venir raconter leur réalité à celui qui a voulu lancer un cri d'alarme pour la planète.

Je travaille à l'hôpital, il n'y a rien qui est en branle. Nous, on va essayer peut-être de brasser un peu la cage, le système et leur présenter quelque chose, c'est ça notre but, indique Olivier Cloutier, un infirmier.

Plusieurs intervenants en politique municipale étaient aussi sur place.

On pourrait de loin améliorer encore plus notre système de transport, ce qui fait qu'il y aurait de plus en plus de gens qui le prendraient, souligne le candidat à la mairie de Trois-Rivières, Jean-François Aubin.

Après plus de 260 000 signatures récoltées pour le pacte, le conférencier est convaincu que les habitudes des Québécois sont appelées à changer.

Il y a des gens qui se sont offert en cadeau de Noël la compensation carbone pour leur voyage qu'ils faisaient pour Cuba ou pour la Floride.[...] On voit qu'il y a des citoyens qui s'occupent aujourd'hui de la consigne des bouteilles de la SAQ, le dossier des bouteilles de plastique, le grand dossier du transport, je pense qu'il y a un espèce d'éveil citoyen important, affirme M. Champagne.

Au cours des deux prochaines années, Dominic Champagne prévoit faire plusieurs conférences partout au Québec.

D'après des informations d'Anne-Andrée Daneau

Mauricie et Centre du Québec

Environnement