•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Paspébiac poursuivie pour plus d'un demi-million de dollars

Le nouvel aréna de Paspébiac

Le nouvel aréna de Paspébiac

Photo : Radio-Canada

Michel-Félix Tremblay

Une entreprise de Terrebonne estime que la Ville de Paspébiac a bafoué les règles de transparence et d'intégrité dans le cadre de l'attribution du contrat de construction de son nouvel aréna, en 2015.

Dans une requête déposée en cour le 2 novembre dernier, l'entreprise Lainco inc. prétend que la Ville n'a pas respecté le processus d'appel d'offres en deux étapes.

Selon l'entreprise, la Ville connaissait le montant d'une ou de plusieurs soumissions avant de faire l'analyse qualitative des projets proposés. Normalement, les prix ne doivent être divulgués qu'après l'attribution d'un pointage sur le projet en tant que tel.

La requête précise que cette situation a permis au comité de sélection de choisir l'entreprise qu'elle désirait.

La Ville a violé une règle fondamentale du processus d'appel d'offres qualitatif de nature à entacher l'intégrité de celui-ci vis à vis du public.

Requête déposée par Lainco inc., Cour Supérieure du Québec

L'entreprise Lainco demande à la Ville de lui accorder les dommages et intérêts équivalents aux profits qu'elle aurait réalisés si elle avait remporté l'appel d'offres.

La Ville se défend

PaspébiacAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Paspébiac

Photo : Radio-Canada

Le maire de Paspébiac Régent Bastien, qui a été élu bien après l'appel d'offres, affirme pour sa part que le processus a été respecté et que la Ville va se défendre en cour.

Je n'étais pas là, mais des documents ont été présentés à nos avocats et on m'a dit qu'il n'y a pas de problématique, en tout cas, on ne voit rien.

Régent Bastien, maire de Paspébiac

Le maire ajoute que ce dossier n'est pas relié au renvoi du directeur-général, Paul Langlois, en mars 2018.

C'est l'entreprise Honco de Lévis qui a obtenu le contrat pour 8 135 025 $, soit environ 115 000 dollars de moins que ce que proposait Lainco.

Le complexe sportif a été inauguré en octobre 2017.

Lainco n'a pas voulu commenter. Sa requête initialement déposée au Palais de justice de Québec a été transférée à celui de New Carlisle au cours des derniers jours, à la demande de la Ville de Paspébiac.

Justice et faits divers