•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Discussions pour une Trump Tower à Moscou « jusqu'en novembre 2016 », avance Rudy Giuliani

Gros plan sur le visage d'un homme portant des lunettes et ayant un air sévère.

L'avocat de Donald Trump, Rudolph (Rudy) Giuliani

Photo : Reuters / Joshua Roberts

Radio-Canada

En entrevue lors de deux émissions de télévision distinctes, l'avocat de Donald Trump, Rudolph (Rudy) Giuliani a dévoilé que les discussions entourant le projet d'une Trump Tower à Moscou se sont poursuivies « jusqu'en octobre ou en novembre 2016 » en plus d'avancer que le président pourrait avoir discuté avec son ancien avocat, Michael Cohen, de son témoignage devant le Congrès.

D’abord interrogé à l’émission Meet the Press sur NBC, M. Giuliani a indiqué que le président américain Donald Trump aurait discuté du projet immobilier en Russie avec Michael Cohen jusqu’à la toute fin de la campagne présidentielle.

« Probablement sans doute jusqu'en octobre ou en novembre, a ajouté l'ancien maire de New York. Mais dans les souvenirs du président, ces discussions se sont pas mal amenuisées. »

D'après ce que je comprends, [ces discussions] se sont prolongées durant toute l'année 2016.

L'avocat de Donald Trump, Rudy Giuliani

Le projet d’une Trump Tower dans la capitale russe n’a jamais vu le jour et cette déclaration de M. Giuliani laisse croire que la durée des négociations était beaucoup plus longue que ce qui avait été dévoilé jusqu’à maintenant.

Michael Cohen a plaidé coupable en novembre dernier d'avoir menti au Congrès, lorsqu'il avait déclaré à une commission parlementaire que ces discussions sur la Trump Tower s'étaient achevées en janvier 2016.

M. Cohen a ensuite déclaré que les discussions s’étaient conclues en juin 2016. Il devra être entendu le 7 février prochain par la commission de la Chambre des représentants chargée du suivi de l’action gouvernementale.

Donald Trump, président des États-Unis

Discussions avant le passage de Cohen au Congrès

Dans une seconde entrevue, cette fois-ci à l’émission State of the Union sur les ondes de CNN, Rudy Giuliani a ajouté que Donald Trump et Michael Cohen pourraient avoir discuté du passage de ce dernier devant le Congrès américain.

« Et qu'importe s'il l'a fait », a ajouté M. Giuliani.

Michael Cohen.

Michael Cohen est soupçonné d'avoir rencontré des responsables russes Prague en 2016.

Photo : Reuters / Jeenah Moon

L’ancien maire de New York a également démenti les informations contenues dans un article de BuzzFeed selon lequel Donald Trump aurait ordonné à Michael Cohen de mentir devant le Congrès à propos du projet de Trump Tower.

« Je peux vous dire que ce qu'il a conseillé à Michael Cohen pendant toute cette période, c'est : "Dis la vérité" », a-t-il raconté.

Cet article a également été critiqué par l’équipe du procureur spécial Robert Mueller, chargé d'enquêter sur les liens entre l'équipe de la campagne de Donald Trump et la Russie, qui a souligné qu’il contenait des inexactitudes.

Ordonner à un subordonné de mentir devant le Congrès est un crime fédéral qui pourrait justifier l'ouverture d'une procédure parlementaire de destitution du président.

Pour sa part, le représentant démocrate Adam Schiff, président du comité du renseignement de la Chambre des représentants, a annoncé que son équipe pourrait s’intéresser à cette histoire de faux témoignage.

« Le Congrès a un intérêt fondamental dans deux choses : d'une part, on veut comprendre pourquoi un témoin est venu devant nous et a nous a menti, d'autre part, on veut savoir qui d'autre savait que c'était un mensonge », a dit M. Schiff lors de l'émission Face the Nation diffusée sur CBS.

De son côté, le sénateur démocrate Mark Warner, membre de la commission sénatoriale du Renseignement, s'est dit surpris.

« C'est nouveau pour moi, et c'est une grosse nouvelle, a-t-il aussi déclaré à Meet the Press. Il est remarquable que ces faits se soient produits il y a deux ans et que nous ne les découvrions qu'aujourd'hui. »

Avec les informations de Reuters, et Associated Press

Politique américaine

International