•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le livre de Green primé par le syndicat des producteurs américains

Les deux hommes sont devant une voiture bleue.
Mahershala Ali et Viggo Mortensen dans une scène du film « Le livre de Green » Photo: Universal Pictures
Agence France-Presse

Le livre de Green a remporté le prix du meilleur film décerné par le syndicat des producteurs américains (Producers Guild of America [PGA]), ce qui augmente les chances de ce film de route qui se déroule dans le sud des États-Unis des années 1960 de remporter un prix aux Oscars, le mois prochain. L'œuvre a déjà été récompensée par trois Golden Globes, il y a quelques semaines.

Cette comédie dramatique de Peter Farrelly, aussi récompensée en septembre par le prix du public au Festival international du film de Toronto, a ainsi supplanté samedi soir Bohemian Rhapsody (récompensé aux Golden Globes dans la catégorie phare des meilleurs films dramatiques), entre autres œuvres. Le palmarès du PGA se répète souvent aux Oscars.

Le film raconte l'histoire vraie de Don Shirley, un célèbre pianiste noir interprété par Mahershala Ali (Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour Moonlight), qui a osé faire une tournée en 1962 dans le sud des États-Unis – encore régi par la ségrégation raciale – sous la protection d'un garde du corps d'origine italienne, Tony « Lip » Vallelonga (joué par Viggo Mortensen).

Le film a néanmoins été l'objet de controverses. Le 11 janvier dernier, après la résurgence d'un tweet islamophobe écrit en 2015, l'un des auteurs du scénario, Nick Vallelonga – le fils du véritable Tony Lip –, s'était publiquement excusé, notamment auprès de Mahershala Ali (qui s'est converti à l'islam en 1999).

Auparavant, Peter Farrelly lui-même avait été contraint de s'excuser lorsque des médias avaient retrouvé des entrevues accordées en 1998 faisant état de son habitude d'exhiber son sexe pour, selon lui, faire des « farces ».

Dans les autres grandes catégories du PGA, le prix du meilleur film d'animation est allé à Spider-Man : dans le spider-verse, tandis que celui de la dramatique télévisée a été décerné à The Americans et celui de la meilleure série, à La fabuleuse Mme Maisel (The Marvelous Mrs Maisel).

Moins connus que les Golden Globes, les prix remis par le PGA sont perçus comme de meilleurs indicateurs pour les Oscars. Le syndicat a vu ses choix confirmés durant 20 de ses 29 années d'existence, en particulier l'an dernier pour La forme de l'eau (The Shape of Water). Mais en 2017, il avait récompensé La La Land, alors que Moonlight avait triomphé aux Oscars.

Les nominations aux Oscars seront annoncées le 22 janvier et la cérémonie de remise de ces prix est prévue le 24 février.

Cinéma

Arts