•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

250 passagers de United Airlines retenus près de 19 heures dans un froid glacial au Labrador

Le vol 179 de United Airlines sur la piste à Happy Valley-Goose Bay.
Le vol 179 de United Airlines est cloué à l'aéroport Goose Bay, au Labrador, dimanche. Photo: @Philipearle / Twitter / Philip Earle ‏
Radio-Canada

Quelque 250 passagers d'un vol de United Airlines dérouté vers le Labrador ont passé la nuit dernière dans un avion cloué au sol à l'aéroport de Happy Valley-Goose Bay, où il faisait environ -30 degrés Celsius, dimanche.

Le vol 179 de United Airlines a quitté samedi l’aéroport de Newark, au New Jersey, à destination de Hong Kong. Un passager a eu besoin d’une aide médicale d’urgence, explique Natalie Noonan, une porte-parole de United Airlines. L’avion a donc effectué un arrêt à l’aéroport de Goose Bay, au Labrador, et le passager en question a été conduit à l’hôpital.

Un ennui mécanique a ensuite empêché l’avion de décoller de Terre-Neuve-et-Labrador, poursuit Mme Noonan. Selon elle, une porte de l'appareil ne se refermait plus en raison du froid.

Les passagers ont dû demeurer à bord de l’avion toute la nuit, parce que cet aéroport n'est pas aménagé pour recevoir autant de personnes, affirme Mme Noonan.

Sonjay Dutt, un lutteur professionnel, était à bord de cet avion. Il se rendait à Macao, en Chine, pour prendre part à un événement d'Extreme Wrestling Entertainment (EWE).

La communication pourrait être meilleure, dit-il. Les voyageurs ont reçu très peu d’explications sur ce qui se passait, selon lui.

C’est glacial, pas sécuritaire pour les enfants et les personnes âgées. S’il vous plaît, aidez-nous @United, a tweeté de l’avion Sonjay Dutt durant la nuit de samedi à dimanche. Les gens ne vont pas bien, ajoutait-il dans un autre message Twitter (Nouvelle fenêtre), où il écrivait qu’il ne restait plus beaucoup de nourriture.

Le lutteur indique que l'équipage a distribué des couvertures aux voyageurs pour la nuit et qu'on est venu leur livrer du Tim Hortons, dimanche.

United Airlines a dépêché de Newark un autre avion.

C'est vers 16 h 30, heure locale, dimanche, près de 19 heures après son arrivée au Labrador, que le nouvel appareil a décollé pour Newark, indique Sonjay Dutt (Nouvelle fenêtre).

Natalie Noonan affirme que des responsables du transporteur aérien seront à Newark pour accueillir les voyageurs et que ceux-ci auront droit à un dédommagement.

Avec les informations de La Presse canadienne et CBC

Terre-Neuve-et-Labrador

Transports