•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De la luminothérapie pour le lundi de la déprime

La directrice des services aux consommateurs à la bibliothèque municipale de London, Anne O'Sullivan lit au chevet d'une lampe de luminothérapie.
La directrice des services aux consommateurs à la bibliothèque municipale de London, Anne O'Sullivan Photo: avec la permission de la bibliothèque municipale de London

La bibliothèque municipale de London offrira la possibilité aux résidents d'utiliser une lampe de luminothérapie demain. Le troisième lundi du mois de janvier est connu comme le lundi de la déprime.

Dès le 30 janvier, la bibliothèque de London aura 20 lampes de luminothérapie à la disposition des usagers.

Mais les résidents qui le désirent pourront en faire l’expérience à l’avance, ce 21 janvier, à la succursale du centre-ville de London, à l’occasion du lundi de la déprime (Blue Monday).

La bibliothèque a investi 4000 $ pour se procurer les lampes au coût de 20 $ chacune.

Une lampe de luminothérapie.La bibliothèque de London a acheté 20 lampes de luminothérapie. Photo : avec la permission de la bibliothèque municipale de London

La luminothérapie est reconnue pour aider à combattre la dépression saisonnière, qui touche de 2 à 3 % de la population canadienne selon les recherches menées par l’Association canadienne pour la santé mentale.

Les lampes de luminothérapie peuvent être chères. Nous voulions nous assurer que tous les gens au sein de la communauté peuvent y avoir accès.

Anne O’Sullivan, directrice des services aux consommateurs à la bibliothèque municipale de London

L’initiative est de plus en plus populaire au pays. Les bibliothèques municipales de Toronto, de Hamilton, de Kitchener et de Burlington, notamment, offrent déjà le même service.

Bien que la luminothérapie a certains bienfaits, Mme O’Sullivan précise que les gens devraient consulter un professionnel de la santé s’ils croient souffrir de dépression.

Il y aura au moins une lampe à chacune des 14 succursales de la bibliothèque de London dès le 30 janvier. Celle du centre-ville en aura six.

Avec les informations de CBC

Toronto

Santé mentale