•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Poudrerie et froid au lendemain de la tempête hivernale

Un véhicule de déneigement dans les rues de Québec
La combinaison du froid, des vents et de la neige a causé une tempête particulièrement intense, dimanche. Photo: Radio-Canada / Daniel Coulombe
Radio-Canada

La tempête hivernale qui a frappé la grande région de Québec a paralysé le réseau routier une bonne partie de la journée de dimanche, forçant des fermetures de routes et causant des dizaines d'accidents, heureusement sans conséquences majeures.

Le retour au calme s'est fait progressivement dimanche soir dans la région de Québec.

Mais bien que le système climatique frappe maintenant plus à l'est, le vent continuera de causer de la poudrerie au courant de la journée de lundi, prévoit Environnement Canada.

Le mercure va quant à lui plonger jusqu'à -16 °C.

Visibilité nulle

Le pont de l'île d'Orléans a été fermé pendant près de cinq heures en raison d'un accident de la route survenu vers 14 h 20.

La visibilité était nulle aux abords du fleuve à ce moment, sur les rives nord et sud.

Fermeture du pont de l'île d'Orléans

L'autoroute Dufferin-Montmorency, entre la côte de la Potasse et le boulevard François-de-Laval, a également été fermée pendant de longs moments. Le tronçon n'a été rouvert que vers 20 h, une fois le pire passé.

La traverse Québec-Lévis, interrompue pour la journée, a également été remise en service en soirée.

La rive sud toujours affectée

L'autoroute 20 et la route 132 étaient toujours fermées lundi matin.

Les usagers de la route peuvent se renseigner sur les conditions de la chaussée et de la visibilité sur les différentes plateformes du Québec511

L'ensemble du réseau routier demeurait enneigé, la visibilité était réduite par la poudrerie et de forts vents balayaient toujours certains secteurs.

Les régions de la Capitale-Nationale et la Chaudière-Appalaches ont reçu plus de vingt centimètres de neige dans les dernières heures.

Des dizaines d'accrochages et des sorties de route ont été rapportées aux autorités, toutes sans conséquence majeure.

Un accident impliquant un camion de déneigement et un autocar d'Orléans Express a forcé l'évacuation d'une quarantaine de passagers en après-midi, à la hauteur de Saint-Nicolas.

Le conducteur du camion de déneigement a été légèrement blessé, selon la Sûreté du Québec.

Parti de Montréal en direction de Québec, le groupe de voyageurs est finalement monté à bord d'un second autocar.

Le mélange de froid intense et de tempête hivernale a donné du fil à retordre aux équipes de déneigement.

Le ministère des Transports a souligné que l'efficacité des sels généralement utilisés est atténuée, voire annulée, en raison du froid.

« Le froid intense fait en sorte que les fondants ne fonctionnent pas sur la route. Il faut utiliser des abrasifs », souligne la porte-parole.

Québec

Transports