•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Froid extrême? La température parfaite pour un entraînement militaire!

Des militaires enfilent des raquettes.

Les militaires se préparent à l'exercice.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les réservistes du Régiment du Saguenay ont droit à tout un entraînement de guerre hivernale cette fin de semaine avec la température glaciale et la tempête. Comme quoi, ils ne doivent pas avoir froid aux yeux pour participer à leur formation.

Depuis vendredi, c’est à Bégin que les militaires s’entraînent. D’ailleurs, les citoyens du secteur les ont certainement aperçus et entendus sur les terres de la municipalité.

Des militaires avancent dans la neige à Bégin.

Les militaires se sont entraînés toute la fin de semaine à Bégin.

Photo : Radio-Canada

Le but de l’exercice est de former les militaires à la guerre hivernale. Ils ont donc la météo idéale pour tester leurs équipements, mais aussi pour en apprendre plus sur le combat dans des conditions extrêmes.

C’est vraiment important de protéger l’Arctique. De plus en plus, ils mettent [l'accent] là-dessus. Ça fait que les cours de guerre hivernale sont rendus très importants. Il y en a un chaque année au Régiment du Saguenay, explique l'adjoint au cours de guerre hivernale François Girard.

Des militaires du Régiment du Saguenay marchent dehors en plein hiver.

Des militaires du Régiment du Saguenay lors d'un entraînement de guerre hivernale

Photo : Radio-Canada

Dans le but de parfaire leurs connaissances, une partie du Régiment du Saguenay partira à 500 kilomètres du nord magnétique en mars. Ils y apprendront d’autres techniques de guerre hivernale.

Saguenay–Lac-St-Jean

Défense nationale