•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le pont couvert de Low détruit par les flammes : une perte patrimoniale

Les décombres du pont au lendemain de l'incendie.

Les décombres du pont Kelly, dimanche matin.

Photo : Gracieuseté de Maureen McEvoy

Radio-Canada

La Vallée-de-la-Gatineau a perdu un joyau presque centenaire. Le pont couvert Kelly, situé sur le chemin du Lac-Pike à Low, a été complètement détruit par les flammes, samedi soir.

C'est une partie de l'histoire de la municipalité qui vient de partir en fumée, a lancé le conseiller municipal Ghyslain Robert. Ça fait longtemps qu'il était là, puis c'était un attrait touristique. Il y a beaucoup de gens qui passaient l'été pour venir le voir.

Selon la Municipalité de Low, le pont couvert avait été construit en 1923 et avait une longueur de 27 m. L'ouvrage avait été restauré en 1997.

Le président de la Société d'histoire de l'Outaouais, Michel Prévost, a appris la nouvelle de l'incendie avec tristesse. Il a souligné que les ponts couverts se font de plus en plus rares en Outaouais, comme partout ailleurs au Québec.

On perd encore un pont couvert. Autrefois, on avait une centaine de ponts couverts en Outaouais. Et avec la disparition du pont Kelly, il n'en reste plus que huit, a-t-il raconté. Au Québec, il y en avait plus de 1000. Maintenant, on en compte moins de 90 et, en Ontario, il en reste un seul.

On perd un témoin de notre passé. Mais aussi, on perd un témoin de nos paysages.

Michel Prévost, président de la Société d'histoire de l'Outaouais

M. Prévost a souligné que d'autres ponts couverts ont été la proie des flammes dans le passé, dont ceux de Val-des-Bois et de Wakefield.

Sur son site Internet, la Municipalité de Low a indiqué que les élus municipaux se pencheront sur l'avenir du pont, dont il ne reste que les fondations, mais qu'il est encore trop tôt pour dire ce qu'il en adviendra.

Le conseiller Robert a dit que lui et ses collègues contacteront leur député provincial et qu'une aide financière de Québec sera nécessaire.

Un pont couvert en hiver. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le pont couvert Kelly, à Low, en Outaouais.

Photo : pontscouverts.com/Gérald Arbour

Un feu d'origine suspecte

Les services d'urgence ont été appelés sur place vers 18 h samedi. Les pompiers ont combattu les flammes, mais n'ont pas pu sauver la structure en bois.

L'origine du brasier est suspecte et la Sûreté du Québec (SQ) a ouvert une enquête. Le corps policier privilégie la thèse d'un incendie criminel.

La destruction du pont force maintenant les résidents du secteur à emprunter un détour d'une quinzaine de minutes. Une voie de contournement a été mise en place.

Par ailleurs, Bell a confirmé qu'une ligne téléphonique connectée au pont a été endommagée et que huit de ses clients sont privés de service.

Avec les informations de Yasmine Mehdi et Camille Boutin

Ottawa-Gatineau

Incendie